“La consommation du sans plomb semble amorcer un mouvement de hausse”

Selon les derniers chiffres du Comité Professionnel du Pétrole (CPDP), les livraisons de carburants sur le marché français se sont élevées à 4,28 millions de mètres cubes en avril 2014, en légère baisse de 0,2 % par rapport à avril 2013.

Cette évolution résulte d’une hausse de 1,4 % des livraisons de supercarburants sans plomb et d’une baisse de 0,6 % des livraisons de gazole. La part du gazole dans la consommation française de carburants a été de 80,7 % en avril 2014.

Sur les quatre premiers mois de l’année 2014, la consommation française de carburants routiers a augmenté de 0,4 % par rapport aux quatre premiers mois de l’année 2013.

En année mobile, entre mai 2013 et avril 2014, la consommation française de carburants a atteint 49,84 millions de mètres cubes en hausse de 0,1 % par rapport à la consommation des douze mois mobiles précé dents. Au cours de cette période, la consommation de supercarburants a baissé de 1,2 % tandis que celle du gazole a augmenté de 0,4 %. La part du gazole dans la consommation de carburants durant ces douze mois a été de 81,2 %.

"Les premiers mois de l’année 2014 confirment la poursuite de la stabilisation de la consommation de carburants routiers en France tandis que la consommation de supercarburants sans plomb semble avoir atteint un plancher et amorcer un mouvement de hausse", a souligné Jean-Louis Schilansky, président de l’UFIP.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "“La consommation du sans plomb semble amorcer un mouvement de hausse”"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Pastilleverte
Invité

une bonne nouvelle pour la blance commerciale fraNçaise. Pour la santé, je ne saispas, car les moteurs Diesel nome Euro6 (en français des moteurs BMW) émettent moins de particules que les moteurs ssence, et quasiment plus d’oxydes d’azote, qui,sont des vrais polluants nocifs pour la santé.

wpDiscuz