Enerzine

La croissance interne d’EDF s’affiche à 13,4 %

Partagez l'article

Au premier trimestre 2006, le chiffre d’affaires consolidé du Groupe EDF s’établit à 17,6 milliards d’euros (contre 14,5 milliards d’euros au 31 mars 2005), soit une augmentation de 21,5 % qui inclut l’effet de la consolidation d’Edison en 2006 et une croissance organique de 13,4 %.

Cette progression est portée par des effets prix et volumes dans l’ensemble de
l’Europe. En France, la demande des clients finaux a connu au premier trimestre une forte croissance du fait d’un hiver particulièrement froid. Pour EDF, la hausse du chiffre d’affaires s’accompagne toutefois d’une hausse notable des volumes et des coûts d’achat d’énergie et de combustible, dans un contexte marqué par la croissance des prix de gros et par une disponibilité hydraulique et nucléaire réduites sur cette période.

Au niveau international, les principales filiales du groupe ont affiché une performance opérationnelle satisfaisante au 1er trimestre 2006.

(src : cp – EDF)

Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    Soyez le premier à commenter !

    Me notifier des
    avatar
    wpDiscuz