La DGAC lance son calculateur d’émissions de CO2

Dans une démarche globale de transparence engagée par l’Etat à l’occasion du grenelle de l’environnement, la DGAC (Direction Générale de l’Aviation Civile) vient de mettre en ligne sur son site internet son calculateur d’émissions de CO2.

Ce calculateur permet, d’un simple clic, d’évaluer les émissions de CO2 liées à votre voyage en avion au départ de France, toutes compagnies aériennes confondues, et à destination de plus de 800 aéroports.

Pour chaque liaison entre deux aéroports vous pouvez ainsi calculer :

  • La distance parcourue en kilomètres ;
  • Les émissions de CO2 émises par passager en kilogrammes ;
  • La consommation de kérosène par passager en litres.

Le calculateur mis en ligne par la DGAC prend en compte :

  1. Les types d’avion utilisés par les compagnies aériennes opérant sur la liaison concernée ;
  2. Le remplissage de l’avion (nombre de passagers et tonnes de fret) : pour chaque liaison on retient le remplissage observé en 2006 ;
  3. Le fret : la consommation totale de carburant est répartie entre le fret et les passagers. On considère ainsi qu’un passager, ses bagages et l’équipement nécessaire à son voyage pèsent en moyenne 150 kg.

L’estimation des émissions de CO2 par passager est toutefois donnée avec une marge d’incertitude d’environ 10% liée aux paramètres du vol :

  1. Utilisation d’un avion moderne plutôt qu’un avion de technologie plus ancienne (20% de consommation de kérosène en moins) ;
  2. Remplissage de l’avion : plus l’avion est rempli, plus les émissions par passager sont faibles ;
  3. Route utilisée, conditions météo…

Ce calculateur a été réalisé avec le soutien de la Mission interministérielle de l’Effet de serre et la collaboration technique du CITEPA (Centre interprofessionnel technique d’études de la pollution atmosphérique), organisme certifié pour la réalisation des inventaires d’émissions.

Le CO2 dans l’aviation :

  • Les émissions totales de Co2 liées au transport aérien s’élèvent en France à 20,9 millions de tonnes en 2005 dont 4,9 millions pour les vols domestiques (dont la moitié est liée à la desserte de l’Outremer) et 16 millions pour le trafic international.
  • Depuis 1990, les émissions de l’aviation ont progressé de 59% passant de 13,2 millions à 20,9 millions de tonnes de CO2. Cette progression est principalement liée au développement du trafic international entre 1990 et 2000.
  • Le développement du trafic aérien s’est accompagné d’une amélioration continue de l’efficacité énergétique : depuis 1990, la progression des émissions a été deux fois plus faible que celle du trafic.

Quelques exemples d’équivalences :

  • Une tonne de CO2, c’est 1 aller-retour Paris/New-York en avion pour une personne (environ 12 000 km) 6 allers-retours Paris/Marseille en avion pour une personne
  • Une tonne de CO2 représente les émissions annuelles d’un français pour le chauffage de son domicile ou pour ses déplacements en voiture
  • Une tonne de CO2, c’est 6 200 km avec une voiture moyenne de petite cylindrée (soit 160g CO2/km) ou 8 700 km avec une voiture neuve de petite cylindrée (soit 115g CO2/km) ou 5 300 km avec un 4X4 neuf (soit 190g CO2/km)

Accédez au calculateur : ICI

Partagez l'article

 



            

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz