Enerzine

La disponibilité du parc nucléaire en baisse

Partagez l'article

Selon les Echos, "la disponibilité des centrales nucléaires pourraient encore reculer" cette année, rendant plus hypothétique pour EDF la concrétisation de son objectif de 85% de disponibilité fixé pour 2011.

Le quotidien économique avance un recul de la disponibilité des centrales nucléaires, qui s’établirait cette année à 79%, contre 80,2% en 2007, et 83,6% en 2006. EDF n’a pas encore confirmé ces chiffres.

les Echos explique ce recul par les travaux de lessivage sur les générateurs de vapeur, amorcés en 2007 et poursuivis cette année. A ces arrêts prévisibles se sont ajouté des incidents :

Début septembre, deux assemblages combustibles sont restés accrochés aux structures internes supérieures de la cuve du réacteur du Tricastin. Cet incident a nécessité la mise au point d’un procédé de récupération par EDF.

Une "anomalie de supportage dans la centrale de Fessenheim" en février 2008, a nécessité des travaux de bouchage de 2500 tubes. Cet incident a mis en évidence un phénomène de fatigue vibratoire des tubes de générateur de vapeur. Pour l’ASN, cité par le quotidien, ce phénomène pourrait nécessiter de nouveaux travaux sur d’autres réacteurs.

Une perspective qui pourrait faire à nouveau baisser le taux de disponibilité du parc nucléaire français, et faire s’éloigner encore l’objectif de 85% de disponibilité fixé pour 2011.

Les Echos expliquent qu’un point de disponibilité perdu équivaut à 200 millions de bénéfices d’exploitation en moins pour EDF.


Partagez l'article

 



                

    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    Soyez le premier à commenter !

    Me notifier des
    avatar
    wpDiscuz