La durée des cellules solaires en plastique multipliée

Une équipe de chercheurs de l’Université de l’Alberta et de l’Institut national des nanotechnologies au Canada a réussi à prolonger la durée de vie de cellules solaires en plastique "non scellées", de quelques heures à 8 mois.

"Peu coûteuse, la légèreté de la cellule solaire en plastique permet une utilisation qui devrait changer la face de l’industrie de l’énergie solaire", a déclaré le professeur David Rider de l’INNT.

L’équipe a tapissé un mur en essayant d’augmenter la durée de vie des cellules solaires en plastique. L’un des problèmes rencontrés impliquait les électrodes, un composant crucial de la cellule solaire nécessaire à la récupération efficace de l’énergie.

"Le revêtement d’une électrode standard est connu pour être instable et à tendance à s’infiltrer à travers les circuits, ce qui peut limiter les performances des cellules solaires à quelques heures", a ajouté le Pr. D. Rider.

C’est pourquoi, les chercheurs se sont orientés vers une couche en polymère qui a survécu de plus de 5.000 %. Avant la découverte de ce nouveau revêtement, l’équipe avait pu faire fonctionner des cellules solaires en plastique à haute capacité pendant une dizaine d’heures seulement.

Les cellules solaires en plastique sont fabriquées selon une structure sandwich formée de couches de différents matériaux dont chacune accomplit une fonction spécifique. Jillian Buriak, professeure de chimie à l’U de A, chercheure principale de l’INNT et membre de l’équipe de recherche utilise une analogie simple pour décrire cette approche : « Comparons notre cellule à un sandwich club à plusieurs étages. Une couche absorbe la lumière, une autre aide à générer l’électricité et les autres permettent d’extraire de l’électricité de l’appareil. En règle générale, les couches ne collent pas bien, alors l’électricité se coince et n’est jamais extraite. On obtient alors des appareils inefficaces. Nous travaillons actuellement sur la mayonnaise, la moutarde, le beurre et les autres « sauces spéciales » qui font en sorte que le sandwich se tient et que les couches travaillent ensemble. On obtient ainsi un meilleur sandwich, ou dans le cas qui nous concerne, une cellule solaire plus performante. »

L’élaboration de panneaux solaires en plastique économiques et produits en série constitue un objectif d’intérêt soutenu par la communauté scientifique en raison des coûts élevés et de la pénurie du silicium extrêmement pur et d’autres matériaux généralement nécessaires.

Cependant, malgré le succès de cette équipe canadienne et les progrès réalisés par d’autres scientifiques partout dans le monde, il reste encore beaucoup de travail à accomplir avant de voir commercialiser les premiers kits solaires en plastique dans les magasins.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "La durée des cellules solaires en plastique multipliée"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Juju
Invité

Est ce que vous pourriez citez vos sources comme tout bon article? merci

Nad
Invité

oui effectivement, qu’elles sont vos sources? Merci

wpDiscuz