La facture d’électricité va grimper à partir du 15 août

La Commission de Régulation de l’Énergie (CRE) vient de transmettre au Gouvernement – qui l’avait saisie le 3 août – un avis favorable sur le projet d’arrêté relatif aux tarifs réglementés de vente de l’électricité.

L’arrêté sera publié aujourd’hui au Journal Officiel tandis que les nouveaux tarifs entreront en vigueur à compter du 15 août.

Pour les ménages, la revalorisation sera de 3 % en moyenne. Pour les petites, moyennes, et grandes entreprises, l’évolution sera respectivement de + 4 %, + 4,5 %, + 5,5 %.

La revalorisation des tarifs réglementés de vente se décline de manière différenciée entre leur part fixe, c’est à dire l’abonnement, et leur part variable, c’est à dire la consommation de chacun. Selon le ministère de l’écologie et de l’énergie, "cette évolution permet pour chaque option tarifaire, de rapprocher les prix de l’électricité des coûts réels générés, afin d’assurer que chaque client paie le juste prix de l’électricité qu’il consomme".

"Cette évolution répond également à une volonté d’inciter les consommateurs à souscrire des ‘offres tarifaires vertueuses’, qui réduisent le recours aux centrales fonctionnant en période de pointe et qui sont les plus polluantes (charbon, fioul)".

L’impact sur la facture restera inférieur à 4 € par mois pour 90 % des foyers.

Grâce à notre parc nucléaire, les prix de l’électricité française sont encore considérés comme étant largement inférieurs à la moyenne européenne (de moins 25 à 35%). Cette hausse doit permettre de faire face à l’accroissement des investissements nécessaires au maintien de l’intégrité du système électrique français.

Dans son avis, la CRE souligne que le mouvement tarifaire répond de façon satisfaisante à l’objectif de mise en place d’une grille tarifaire plus équitable et vertueuse sur le plan énergétique et écologique.

Le Gouvernement a par ailleurs décidé de renforcer, dans les prochains mois, le dispositif du tarif de première nécessité, en proposant une aide supplémentaire sur l’abonnement et la consommation d’électricité des ménages éligibles de 10%

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "La facture d’électricité va grimper à partir du 15 août"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
stef
Invité

Pendant que les tarifs réglementés continuent d’augmenter, Enercoop continue de jouer la carte de la stabilité, avec des tarifs sans augmentation depuis plusieurs années (hormis les hausses dues à l’augmentation du TURPE). S’approvisionner avec de l’élec 100% renouvelable est de moins en moins un surcoût ! Et si en plus on peut éviter de payer des millions des patrons & actionnaires…

Max
Invité

Si ça continue comme ça la parité réseau ne sera pas très dur à atteindre pour l’éolien… Ca fait plaisir de voir que le nucléaire commence à couter un peu plus cher et que les énergies renouvelables vont devenir compétitives même en France.

Charpette
Invité

Effectivement, les récentes études montrent des couts de démantèllement jusqu’à 20 fois plus élevés que prévu (Brennilis  482 M€) et les fonds disponibles pour cela ne sont que de 2,3Md€ au lieu des 13Md€ initialement prévus. Les prix de l’électricité vont EXPLOSER!

Dan1
Invité

Tout à fait d’accord avec lion, depuis 25 ans, l’électricité en France n’a cessé de baisser en monnaie constante. Mais un bon graphique vaut mieux qu’un long discours : Ce lien, et d’autres intéressants, a déjà été cité là : Cette baisse de prix est bien évidemment due à la montée en puissance du parc électronucléaire.

wpDiscuz