La facture énergétique industrielle pousuit sa hausse

Le Service des statistiques et Etudes industrielles (SESSI) publie les résultats de son rapport annuel sur les consommations d’énergie dans l’industrie. Malgré une baisse de la consommation cette année, la hausse des prix ne cesse d’alourdir la facture énergétique.

En 2006, la consommation brute d’énergie dans l’industrie manufacturière atteint 35,4 millions de tep (tonnes équivalent pétrole), relève le SESSI, soit une baisse de 2,5% par rapport à l’an dernier. La consommation nette se chiffre à 33,7 millions (-2%).

Ces diminutions s’inscrivent dans un contexte de faible augmentation de la production (+0,8% entre 2005 et 2006). 

Depuis quatre ans la facture énergétique ne cesse d’augmenter. Elle progresse de 11,3% en 2006 après une augmentation déjà vive en 2005 (+14,7%) pour atteindre 11,5 milliards d’euros.

Hormis le coke de houille, tous les types d’énergie voient leur prix fortement augmenter dans la lignée des années précédentes : forte hausse des prix des produits pétroliers, augmentation continue du prix des énergies telles que l’électricité ou la vapeur. Le Sessi note en revanche la stabilité  du prix du charbon cette année.

Depuis dix ans, la hiérarchie des divers types d’énergies n’a que peu évolué.

La part du gaz s’est stabilisée à 38% du total des énergies hors usage matière première. Il a été rejoint à partir de 2002 par l’électricité en progression constante. De 33,6% en 1996, la part de cette énergie passe à 38,7% en 2006.

L’ensemble des données statistiques est consultable sur le site du SESSI

 
(src : SESSI)
Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz