Enerzine

La Floride teste l’énergie des vagues de l’Océan

Partagez l'article

L’Océan Atlantique est-il un source d’énergie viable, pourra-t-on un jour l’exploiter durablement, sans menacer la vie aquatique ?

A ce jour, les expérimentations sur la Côté Est des Etats-Unis ont été très courtes, ne permettant pas d’évaluer l’impact sur le long terme de la génération d’électricité à partir de l’Océan.

C’est pourquoi le Centre d’Excellence en Technologie Energétique de l’Océan, de l’Université de Floride, a décidé de lancer un nouveau programme d’expérimentation sur le terrain de turbines alimentées par les vagues.

Les turbines conçues par les chercheurs mesurent 30 m de diamètres. Elles seront solidement ancrées aux fonds marins par des câbles de 20 cm de diamètre, le long du Gulf Stream.

D’une puissance de 20KW, elles seront surveillées en permanence par des bouées d’observation et de contrôle, alimentées à l’énergie solaire. Ces bouées seront munies de caméras et de capteurs pour mesurer la viabilité du dispositif de production d’énergie, ainsi que son impact sur la faune et la flore marine.

Des navires de la marine nationale assureront un soutien logistique pour les premières phases de test, qui débuteront en janvier prochain. Dans un premier temps, ce seront des prototypes à petite échelle qui seront déployés. Si les résultats sont positifs, la Floride pourrait bien s’intéresser de plus près à cette source d’énergie renouvelable qui pourrait assurer une bonne partie de ses besoins énergétiques.


Partagez l'article

 



                

    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    3 Commentaires sur "La Floride teste l’énergie des vagues de l’Océan"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    tof
    Invité

    avec si peu de puissance, il va en falloir quelques unes de turbines pour assurer une bonne partie des besoins énergétiques de la Floride…

    tof
    Invité

    avec si peu de puissance, il va en falloir quelques unes de turbines pour assurer une bonne partie des besoins énergétiques de la Floride…

    franzo
    Invité

    Je pense qu’il y a une erreur dans l’article car produire 20KW avecdes helices de 30m de diamètre, alors que l’on fait environ 1MW avec des éoliennes de même diamètre, je pense qu’il y a une coquille….mais l’idée est bonne.

    franzo
    Invité

    Je pense qu’il y a une erreur dans l’article car produire 20KW avecdes helices de 30m de diamètre, alors que l’on fait environ 1MW avec des éoliennes de même diamètre, je pense qu’il y a une coquille….mais l’idée est bonne.

    Felix
    Invité

    Toujours beaucoup d’erreurs dans ce genre d’articles mal traduits. En réalité, si la puissance est bien de 20 kW, les cables ont un diamètre de 1,5 cm (pas 20), les turbines ont un diamètre de trois mètres (3m, pas 30m). Pour une première expérience on ne construit pas un engin de 30 mètres de diamètre.

    Felix
    Invité

    Toujours beaucoup d’erreurs dans ce genre d’articles mal traduits. En réalité, si la puissance est bien de 20 kW, les cables ont un diamètre de 1,5 cm (pas 20), les turbines ont un diamètre de trois mètres (3m, pas 30m). Pour une première expérience on ne construit pas un engin de 30 mètres de diamètre.

    wpDiscuz