Enerzine

La fonte des glaciers, une course contre la montre

Partagez l'article

Depuis quelques années, le glacier Jakobshavn, au Groenland, est un peu devenu la vitrine du réchauffement climatique.

Tristement célèbre pour être le glacier à s’écouler le plus vite au monde, Jakobshavn a doublé de vitesse en dix ans, se séparant de beaucoup plus d’icebergs, qui partent au gré des flots dans le fjord Ilulissat conduisant à l’océan.

On ignore exactement pourquoi le glacier accélère sa retraite, mais les scientifiques formulent deux hypothèses. « Les spécialistes de l’atmosphère croient qu’on doit le phénomène au réchauffement de l’air », explique Ralf Bachmayer, de l’Institut des technologies océaniques du CNRC(*), à St. John’s. « De leur côté, les océanographes blâment le réchauffement des océans. L’eau plus chaude se glisserait sous le glacier qui fondrait par en dessous. »

La réponse se situe sans doute entre les deux, mais si les photos prises par satellite brossent un bon tableau de la situation pour la partie visible du glacier, « celle sous la mer demeure une énigme », poursuit M. Bachmayer, qui travaille avec d’autres sur un véhicule sous-marin qui pourrait se déplacer sous la glace à la recherche d’indices susceptibles de nous dire pourquoi le glacier accélère son recul.

Le mystère mérite d’être résolu, car comprendre comment la glace fond est la seule façon, pour les scientifiques, de prévoir avec précision la rapidité du phénomène et dans quelle mesure le niveau des mers montera. Si les climatologistes conviennent généralement que la fonte de la banquise au Groenland et dans l’Antarctique haussera le niveau des océans, les prévisions varient considérablement. Les pronostics vont d’une hausse infime à un maximum de 6,1 mètres (20 pieds), comme le suggère le documentaire d’Al Gore Une vérité qui dérange.

L’été dernier, M. Bachmayer s’est joint à une équipe internationale qui a mis le cap sur le Groenland afin d’examiner de plus près une pièce du casse-tête, en l’occurrence déterminer si l’eau plus chaude de l’océan remonte les 40 kilomètres du fjord Ilulissat pour s’infiltrer sous le glacier. Le projet, piloté par David Holland, de l’Université de New York, mettait à contribution des chercheurs de l’Université Memorial de Terre-Neuve et du CNRC.

L’équipe a pris un navire jusqu’à l’entrée du fjord où les icebergs en train de fondre flottent dans l’océan. Naviguant parmi ces blocs de glace de 40 étages, les scientifiques ont posé leurs instruments sur le plancher océanique et mesuré le débit, la température et la salinité de l’eau à l’embouchure du fjord. Qu’ont-ils découvert?

« Fondamentalement, l’eau est ‘chaude’. Par là, je veux dire qu’elle a environ deux degrés Celsius, reprend M. Bachmayer. La grande question à présent est : remonte-t-elle dans le fjord, sous le glacier, pour le faire fondre à sa base? »

Pour y répondre, il faudra remonter sous la glace qui s’étire de la zone de vêlage du glacier, sur toute la longueur du fjord. Une aventure que personne n’a tentée à ce jour. « C’est dangereux, déclare M. Holland. Comment prendre des relevés à un endroit où se détachent constamment des icebergs de la taille d’un gratte-ciel? »

Quelle est la cause réelle de la fonte des glaciers ?

La solution pourrait être d’envoyer un véhicule télécommandé dans le fjord encombré d’icebergs. M. Bachmayer, qui se spécialise dans les véhicules sous-marins, s’est rendu sur place afin de tester un appareil miniature, le « planeur » sous-marin Slocum. On espère que le Slocum ou un véhicule similaire, parviendra à voyager sous la glace sur la largeur du fjord pour mesurer la température de l’eau.

Selon M. Bachmayer, le planeur, doté de capteurs permettant de mesurer la concentration d’oxygène, la température, la conductivité et la profondeur, a donné de bons résultats dans les eaux à l’embouchure du fjord. La plus grande difficulté a été de composer avec les courants complexes autour des icebergs et de contrôler le véhicule durant son déplacement sous la glace. « Nous étudions maintenant de nouveaux concepts qui tiennent mieux compte des conditions locales », dit-il.

Trouver la solution à la question du glacier Jakobshavn aurait de plus vastes répercussions pour la recherche sur la fonte de la banquise poursuivie ailleurs dans le monde. « Un glacier dix fois plus grand pose des défis analogues dans l’Antarctique, reprend M. Bachmayer. En trouvant une solution ici, nous pourrions l’appliquer là-bas. »

Ce qui nous donnerait une idée plus précise de l’élévation possible du niveau des mers. « La glace de la planète fond, c’est évident. Les océans verront leur niveau monter. De beaucoup, explique M. Holland. Il importe de savoir dans combien de temps. En élucidant une partie du mystère – comment l’eau chaude parvient à la glace et quelles en sont les conséquences – on pourra bâtir un modèle informatique qui formulera des prévisions. »

Le but ultime est d’établir quelles villes côtières sont les plus menacées d’inondations et si cela surviendra dans cent ou mille ans.

« Avec ce travail, le CNRC apporte une contribution précieuse à l’environnement, estime M. Holland. Le problème n’est pas pour demain matin, mais il posera de sérieuses difficultés à nos enfants et petits-enfants. Il nous revient de nous y attaquer. »

* CNRC (Centre National de Recherche du Canada)


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    3 Commentaires sur "La fonte des glaciers, une course contre la montre"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    Vero
    Invité

    Les glaciers ne fonde pas vraiment. Mais se sont les calottes glaciaireHJBDGasulifHKZDVJKVXCV X VNA FAEJKLF DSZFG DSF GF DFG DF D G DF DFG D D DGDFG épais

    Vero
    Invité

    Les glaciers ne fonde pas vraiment. Mais se sont les calottes glaciaireHJBDGasulifHKZDVJKVXCV X VNA FAEJKLF DSZFG DSF GF DFG DF D G DF DFG D D DGDFG épais

    Noe
    Invité

    Ses parce que vous dite comme pas vrm pourquoi les glaciers fonde yen a qui sens foue de se que le scientifique y pense VOYONS DONC … non serieux … ses pas acause du rechauffememtn de la planete que les glacier fonde ?! Moi je pensais que cetais sa. Serieusement moi je dit que ses acause du rechauffement de la planete ! OUI je suis sur que ses Ca moi ! ya pas dautre sol,utin pis acause du rechauffement de la planete leau est plus chaude et lair aussi Bref cest Caa …

    Noe
    Invité

    Ses parce que vous dite comme pas vrm pourquoi les glaciers fonde yen a qui sens foue de se que le scientifique y pense VOYONS DONC … non serieux … ses pas acause du rechauffememtn de la planete que les glacier fonde ?! Moi je pensais que cetais sa. Serieusement moi je dit que ses acause du rechauffement de la planete ! OUI je suis sur que ses Ca moi ! ya pas dautre sol,utin pis acause du rechauffement de la planete leau est plus chaude et lair aussi Bref cest Caa …

    L'environnement
    Invité

    je trouve ke c afreu ke les gen san foute et ki ne fassse rien pour arreter la fonte des glacier  il y en a ki croi meme pa pfffff ACCELEREZ VOUS PARCE QUE PENDANT KE VOUS VOUS OCCUPER A VOS OCCUPATION LA PLANETE FUME ET FOND ET BIENTOT ELLE N EXISTERA PLUS !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!……………………….reveiller vous

    L'environnement
    Invité

    je trouve ke c afreu ke les gen san foute et ki ne fassse rien pour arreter la fonte des glacier  il y en a ki croi meme pa pfffff ACCELEREZ VOUS PARCE QUE PENDANT KE VOUS VOUS OCCUPER A VOS OCCUPATION LA PLANETE FUME ET FOND ET BIENTOT ELLE N EXISTERA PLUS !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!……………………….reveiller vous

    wpDiscuz