La Formule 1 fait appel aux batteries Li-ion Saft

Le Groupe Saft a annoncé le développement de batteries lithium-ion (Li-ion) de pointe capables d’apporter un appoint de puissance à 5 des douze équipes de Formule 1 en compétition cette saison, dont Ferrari et Lotus Renault GP.

Les batteries Li-ion de Saft seront au cœur du système de récupération de l’énergie cinétique (Kinetic Energy Recovery System, KERS) qui sera déployé par les cinq équipes en réponse au nouveau règlement de la FIA, qui encourage le développement de technologies économes en énergie. Ce système devrait favoriser des compétitions plus spectaculaires en apportant un appoint de puissance lors des dépassements.

« Nos solutions pour le projet KERS démontrent notre capacité à fournir des technologies de pointe pour les applications les plus complexes et les plus exigeantes en performances, même lorsque les délais sont extrêmement serrés », a déclaré Xavier Delacroix, Directeur général de la division IBG de Saft. « Notre objectif est de faire de nos batteries Li-ion une référence dans le domaine de la Formule 1 ».

La batterie Li-ion de Saft permet un apport de puissance de 60 kW (environ 80 chevaux) avec une énergie restituée de 400 kJ par tour. Le pilote dispose ainsi d’une puissance d’accélération additionnelle de sept secondes à chaque tour.

Au freinage, une partie de l’énergie cinétique est captée par un moteur/générateur (appelé MGU) relié mécaniquement au moteur. Cette énergie cinétique captée est convertie en énergie électrique qui est alors stockée dans les éléments Li-ion de Saft. Lorsque le pilote a besoin d’un apport de puissance, la batterie restitue l’énergie stockée au MGU, qui fonctionne comme un moteur électrique et fournit une puissance supplémentaire à la chaîne de traction.

"Le système KERS pour la Formule 1 est une application particulièrement exigeante" explique Saft dans un communiqué. Ce dernier a ainsi travaillé en étroite concertation avec les équipes de Formule 1 pour développer des solutions individualisées pour le système KERS de chacune des équipes, basées sur sa technologie Li-ion VL.

Ces batteries présentent une combinaison optimale de performance, de puissance massique, de fiabilité, de sécurité, mais aussi de cycle de vie et de longévité, deux considérations elles aussi déterminantes, compte tenu des niveaux élevés de température et de vibrations auxquels les batteries sont soumises.

Partagez l'article

 



            

Articles connexes

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "La Formule 1 fait appel aux batteries Li-ion Saft"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Guydegif(91)
Invité
Voici à nouveau la F1 et Sport Auto en géné dans son rôle annexe (objectif 1er à l’origine!) pour TESTER et mettre au point de nouvelles technologies et matériaux !…Déjà vu pour les freins (disques en géné et C en particulier), la fibre de C, la crash box, etc…où la courbe d’apprentissage sert les véhicules de Mr Tout-le-monde ! Le Kers, élément ”hybride” pour un boost d’énergie et de pêche pour dépassements ou autres besoins de dégager rapidement, parfois facteur de sécurité, peut aussi trouver sa place sur véhicules légers et poids lourds…avant d’être ”hybride” au sens large avec autonomie… Lire plus »
Samivel51
Invité

La F1 servira-t-elle a ameliorer les vehicules hybrides ou electriques? On n’est jamais a l’abri d’une surprise… J’attends avec impatience un nouveau reglement qui limiterait la quantite de carburant autorisee pour finir la course. Quantite qui diminuerait annee apres annee.

wpDiscuz