Enerzine

La France et la Jordanie coopèrent dans le nucléaire

Partagez l'article

La Jordanie et la France doivent signer aujourd’hui la première phase d’un accord de coopération sur l’utilisation du nucléaire à des fins pacifiques, a annoncé hier l’agence de presse jordanienne Petra.

Le texte doit être signé aujourd’hui entre le ministre jordanien des affaires étrangères Salaheddin Al Bashir et son homologue français Bernard Kouchner. 

Selon Petra, il devrait permettre à la Jordanie de se doter d’une centrale nucléaire d’ici 2015, et de procéder à l’extraction et au traitement de son uranium. L’accord prévoit également la formation du personnel jordanien aux mesures de sécurité, ainsi qu’aux réglementations financières et administratives.

Il s’agit de la première étape avant la signature d’un protocole intergouvernemante et celle d’accords commerciaux, rapporte l’AFP. Accords commerciaux pour lesquels Areva est bien positionnée, puisqu’elle pourrait proposer à la fois l’exploitation du combustible et la construction d’un réacteur.

La centrale servirait notamment à alimenter une ou plusiers unités de dessalement d’eau. Selon la Commission de l’Energie nucléaire jordanienne (CENJ), le pays disposerait de ressources en uranium évaluées  à 130 000 tonnes.


Partagez l'article

 



             

    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    Soyez le premier à commenter !

    Me notifier des
    avatar
    wpDiscuz