La France libère 3,2 millions de barils de pétrole !

Dans le cadre d’une action collective des pays membres de l’Agence Internationale de l’Energie (AIE) visant à réduire la hausse des cours du pétrole, les pays industrialisés ont décidé de remettre sur le marché 60 millions de barils de pétrole et de produits pétroliers.

 Cette décision a été motivée d’une part, par "un niveau élevé des cours du brut depuis le début de l’année, en raison notamment de l’indisponibilité de la production libyenne", et de l’autre par des marchés qui devront répondre "à la hausse saisonnière de la demande mondiale de pétrole attendue pour les prochains mois."

La libération de stocks excédentaires des pays consommateurs devrait apporter un complément immédiat d’approvisionnement aux marchés pétroliers, dans l’attente de l’augmentation prochaine de la production de pétrole annoncée par plusieurs pays de l’OPEP.

Plus précisément, la France va contribuer au prorata de sa consommation, soit 3,2 millions de barils, ce qui correspond à environ 2 % des stocks stratégiques français. A cette fin, les obligations de stockage des opérateurs pétroliers ont été réduites par arrêté ministériel du 23 juin 2011, avec effet immédiat. A l’issue de cette opération, la France conservera des stocks supérieurs à 90 jours de consommation, assurant toujours un haut niveau de sécurité d’approvisionnement.

« Le Gouvernement a activement contribué à cette prise de décision au sein de l’AIE. Cette démarche est la juste contribution des pays consommateurs à un effort mondial pour limiter la hausse des cours du pétrole, au bénéfice de tous les consommateurs », a déclaré Eric Besson.

Partagez l'article

 



            

Articles connexes

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "La France libère 3,2 millions de barils de pétrole !"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
bolton
Invité

“un effort mondial pour limiter la hausse des cours du pétrole, au bénéfice de tous les consommateurs” … Et au détriment de l’humanité… D’un coté, on nous parle de réduction de nos émission de CO2, de taxe carbone, et de l’autre on encourage la consommation de pétrole… C’est n’importe quoi ! De toutes manière, que ce soit cet été ou le prochain, les prix du pétrole vont s’envoler, manipuler les cours du marché ne fera que reculer un peu l’échéance… Quelle est le but de cette statégie ???

Flexo
Invité

Gagner du temps qui a poussé a cela? qui a des elections bientôt? est ce que ca va permettre un changement durable? non ca fera gagner 15 / 30 jours max..avant la reprise des cours. c est de la specuilation. peu être certains en profitent pour acheter des papier petroles poru les revendre dasn kkes semaines ou mois?

jl06
Invité
… je ne me souviens pas d’un grand élan populaire pour ce genre de cause! Qui exige l’essence à 2, 5 ou 10 €/L? Qui souhaite régler une taxe carbone à 200 ou 300 € la tonne de CO2? Un coup le gouvernement recule, l’autre c’est l’industrie qui profite, toujours quelqu’un pour porter le chapeau – mais rarement le citoyen qui se faufile dans chaque brèche et en tire partie n’est-ce pas? Finalement, tout en nous plaignant régulièrement, il semble que nous ne soyons pas trop mécontents du status quo. Bon, je ne cherche pas à défendre les intérêts des… Lire plus »
jl06
Invité
La bataille des énergies de stocks contre les énergies de flux, en modèle réduit: voilà que l’on cherche à s’opposer au flux des pays producteurs (à la louche, 80 millions de barils par jour) en puisant dans de modestes stocks qui par ailleurs ont une autre fonction: l’alimentation dans l’urgence de la pénurie. Bien sûr, sur quelques semaines, ça peu aider à passer un pic des prix résultant d’une demande momentanément trop haute par rapport à l’offre. Mais dans le contexte haussier de la consommation que les derniers rapports confirment pour 2010 et le début de 2011, face à l’OPEP… Lire plus »
moise44
Invité
La consommation mondiale de pétrole journalière est de 86-87-88 Millions de barils. Tandis que l’extraction/production est e 89 -90 Millions de barils par jours. La marge de manoeuvre est donc faible. Et en plus la saudi aramco a bien dit il y a un mois environ qu’elle va devoir forrer 30% de puits en plus pour suplluéer le manque de brent lybien … En europe je ne sais pas exactement combien par jour, mais l’AIE a surement les chiffres de chacuns des pays européens. Cette manoeuvre n’aura qu’un faible effet très limité dans le temps au niveau mondial. Come flexo,… Lire plus »
wpDiscuz