La France ouvre davantage son marché électrique

Afin de régler les différents contentieux qui opposent Paris et Bruxelles sur le marché national de l’électricité, le gouvernement français s’engage à se mettre en conformité avec les règles de concurrence européennes au 1er juillet 2010.

"Le gouvernement souhaite que le cadre législatif soit adapté afin que la nouvelle organisation du marché français de l’électricité soit effective au 1er juillet 2010", a indiqué les services du Premier ministre dans un communiqué.

En effet, la France envisage de mettre fin aux tarifs réglementés pour les grandes et les moyennes entreprises d’ici 2015. Par contre, ils resteront maintenus pour les petites entreprises et les particuliers.

Une autre mesure trés attendue par les fournisseurs alternatifs d’électricité (Poweo, Direct Energie, Enercoop, etc.) concerne également l’achat à prix coûtants de l’énergie nucléaire ou hydraulique auprès d’EDF, dans le but d’une revente à des prix beaucoup plus compétitifs.

La commissaire européenne à la Concurrence, Neelie Kroes, et le commissaire européen à l’Energie, Andris Piebalgs, ont reçu de François Fillon, une lettre détaillant les modalités du futur dispositif français, qui fera l’objet d’une proposition ou d’un projet de loi.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

20 Commentaires sur "La France ouvre davantage son marché électrique"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
bmd
Invité
Voilà quelque chose d’extraordinaire: EDF va être obligé par la Commission Européenne de fournir à des concurrents de l’électricité à prix coûtant! Comment peut-on en arriver en économie dite libérale à forcer une société à vendre ses produits au prix coûtant plutôt qu’au prix du marché. A quelle aberration aboutit cette soi-disant libéralisation du marché de l’électricité, dont la conséquence la plus visible est l’augmentation des prix, alors que l’on nous a expliqué que la mise en concurrence avait pour objet de faire baisser les prix! Marcel Boiteux a bien raison de dire qu’il s’agit au contraire d’augmenter les prix pour… Lire plus »
Dan1
Invité
Notez bien cette merveilleuse assertion soutenue par les chantres du libéralisme : “Une autre mesure trés attendue par les fournisseurs alternatifs d’électricité (Poweo, Direct Energie, Enercoop, etc.) concerne également l’achat à prix coûtants de l’énergie nucléaire ou hydraulique auprès d’EDF, dans le but d’une revente à des prix beaucoup plus compétitifs.” Là il faut oser prendre les gens pour des idiots jusqu’au bout : Quelqu’un peut-il m’expliquer ce que veut dire en économie : “achat à prix coûtants dans le but d’une revente à des prix beaucoup plus compétitifs.” ?? C’est du parasitisme, car la concurrence sera créée sur le… Lire plus »
Dan1
Invité

Vous aurez par ailleurs constaté sur la page d’accueil d’Enerzine la magnifique publicité de Direct Energie avec le slogan : “La même électricité, moins chère” On comprend évidemment pourquoi c’est la même électricité ! Donc la concurrence ne s’exerce pas sur l’essentiel à savoir la production. Donc ersatz de concurrence.

christian
Invité

Par quel abérration nous vendraient-il la même électricité acheté au prix coûtant (dont minimal) moins chère ? Ils revendraient à perte ? Je ne comprends pas… Ré-expliquez-moi les marchés d’électricité svp ! Accessoirement, je ne vois pas pourquoi nous sommes forcés d’accéder aux demandes de commissaires à quelques jours de la fin de leur mandat, alors que même si Barroso est reconduit, leur sort est plus qu’incertain.

Dan1
Invité
je ne suis pas économiste et c’est pourquoi, semble-t-il, je suis amené à écrire des approximations heureusement corrigées par des observateurs sagaces. En voici un exemple : Je reprends une partie du comentaire de chelya (le 07/09 à 18h10) : “Je suis étonné du nombre de gens qui vont s’étriper sur des données économiques… sans même savoir comment on calcul un cout du kWh ! Une analyse économique qui prend en compte les dernières données sur le cout du nucléaire : … s-2009.pdf Les hypothèses prises par l’auteur de l’étude sont en cohérence avec les derniers appels d’offre nucléaire. En ce… Lire plus »
dede29
Invité

Sil fallait vraiment jouer le jeu idiot de Bruxelles ,il est évident que le cout de production du nucléaire augmenterait considérablement car alors ,finie la motivation principale des exploitants (et j’en suis un ancien) qui est de produire l’électricité dans de bonnes conditions de sureté au meilleur cout possible pour la nation. Il ne sera pas question de faire des efforts pour enrichir des parasites qui ne produisent ou ne distribuent rien !

chelya
Invité
La lettre de François Fillon indique : “favoriser la concurrence par un dispositif de régulation qui permettra à tous les fournisseurs d’électricité en France de s’approvisionner auprès d’EDF aux conditions économiques du parc nucléaire historique.” Excusez moi le rôle d’un distributeur d’électricité c’est de distribuer l’électricité… Que ce soit EDF ou un autre qui la produise à la rigueur on s’en fiche…Produire l’électricité ce n’est qu’un des éléments parmis tant d’autres, après avoir produit l’électricité il faut bien aller gérer les abonnements, donner du service au client en l’aidant à gérer sa consommation, faire l’administratif, etc… C’est exactement comme les… Lire plus »
dede29
Invité

 C’est dommage de répeter constamment de fausses informations . Le nucléaire français (filière PWR  REP)a été payé entièrement par EDF (donc par ses clients),ce qui a conduit ,à l’époque ,à un fort endettement que l’on lui reprochait comme étant hazardeux . L’état n’a rien investi ,mais a touché ses bénéfices de “seul actionnaire ” .EDF était client ,à part entière ,de Framatome ,Cogema ,Alsthom ,…(le CEA n’est intervenu que très peu ). L état français (et donc nous ) a fait une bonne affaire . 

chelya
Invité

Il y a juste plusieurs milliards d’euros en dotation de capital de l’état, une paille quoi…

dede29
Invité

Pourriez-vous vous etre précis pour ces affirmations (dates et montants) ?

christian
Invité
Comme vous avez meilleure mine comme avec cette icone 😉 Ce que je comprends de vos commentaires, c’est qu’il est reproché à EDF d’être plus performant que ses concurrents, et à l’Etat français d’avoir été plus prévoyant que ses voisins ??? Si c’est ça, c’est débile, et encore plus débile d’accèder aux demandes. Accessoirement, je ne vois toujours pas qui va produire à coût plus faible pour concurrencer “EDF production”… A moins de cèder des centrales nucléaires à d’autres exploitants. Mme Kroes se trompe lourdement en pensant que cela augmentera l’invistissement : à moyen terme, acheter une partie du parc… Lire plus »
Dan1
Invité
Je cite une assertion de chelya :  “En clair : l’argent du contribuable sert à subventionner Arcelor Mital (et tout le reste d’Exeltium), ceci est évidemment pas très fair play pour les travailleurs européens qui se retrouvent au chomage à cause des subventions françaises.” Donc à cause de prétendues subventions indues à EDF des européens se retrouvent au chomage. Soit, les autres pays européens vont pas être content ! Mais alors, et là je vais radoter : que penser des énormes subventions à l’industrie houillières en Europe : cela doit produire et depuis longtemps un chomage de masse et en… Lire plus »
christian
Invité

Ca alors !! Là vous m’en bouchez un coin… Ma perplexité s’accroît…

Dan1
Invité
Certes EDF bénéficie d’une rente de situation. Oui mais EDF est encore une entreprise publique à 87 % au moins. Donc la France et les français bénéficie directement (dividente) ou indirectement (coût compétitif) de la rente. Or l’ouverture des marchés risque de spolier les français de cette rente. Cela est très bien expliqué dans plusieurs article et aussi dans le livre de David Spector que j’ai maintes fois cité. Voici un exemple :  Avec la concurrence, dans un premier temps, on oblige EDF à monter ses prix, donc à faire encore plus de bénéfice au détriment du consommateur ! Equilibre rompu. Et si… Lire plus »
Dan1
Invité
lion donne une bonne analyse de ce qui est en train de se passer. On est en train de basculer d’une vision de technicien au service de l’intérêt commun à une vision du commerce sans régulation. Vendre de l’électricité, n’importe qui saura le faire… mais pas longtemps si personne ne la produit. Voir à ce sujet les articles suivants : Carrefour peut parfaitement assumer le “risque” de la commercialisation mais qui va assurer ceux liés à la production, le transport et la distribution ? ça se bouscule au portillon pour vendre avec de belles marges ce que d’autres ont produit après des dizaines… Lire plus »
Dan1
Invité

Pour lion : Pour couper court à l’intox sur les subventions de l’Etat à EDF, peut-on trouver dans la littérature ouverte un historique des apports de l’Etat et inversement des apports d’EDF à l’Etat ? Je ne trouve que des choses très fragmentaires.  

Dan1
Invité
Merci pour ces précisions. Pour les années 2000, nous avons des informations factuelles accessible au public, puisque les comptes d’EDF sont publiés. En revanche pour les années 60 à 80, ça me paraît plus difficile. Ceci dit, je reste persuadé que depuis 1946, l’apport d’EDF à la France et au français est immense. Surtout si l’on considère que la France, comme le Japon d’ailleurs se trouvait être un pays développé, affaibli par la guerre et qui ne possédait que très peu de ressources énergétiques sur le sol métropolitain. On notera que le Japon, le seul pays directement meurtri par le… Lire plus »
Dan1
Invité
Vous avez raison, l’information était publiée mais moins facilement accessible qu’aujourd’hui. Nous avons tous connu le temps ou le journal officiel était stocké dans des caves poussièreuses. Nous avions le devoir de ne pas ignorer la loi, mais parfois… ça faisait tousser ! Avec Légifrance, c’est beaucoup plus rapide. Pour ce qui est de l’énergie, effectivement le Sénat et l’Assemblée nationale sont des mines d’informations précieuses, surtout par le degré de synthèse des rapports. Ne pas oublier non plus La Documentation Française : Pour le coût du nucléaire notamment, j’ai déjà cité plusieurs fois le rapport 1359 / OPECST (Assemblée… Lire plus »
Co2monamour
Invité
Bonjour, 1- Dire qu’EDF est une entreprise performante par rapport à ses concurrentes demande à être démontré. Que je sache EDF a évolué jusqu’à peu en situation de monopole. Et actuellement malgré l’ouverture des marchés de l’énergie, sur le marché français elle est en situation de quasi monopole. J’attends de voir EdF dans une vraie situation de concurrence non faussée avant de m’exprimer sur ce point. 2- Du point de vue de l’objectif d’installer une véritable concurrence (et non une pseudo concurrence) , EDF par sa position de fournisseur monopolistique historique et du fait que l’essentiel de ses installations de… Lire plus »
Dan1
Invité
ce que je constate, c’est que l’économie de marché libre, n’est pas le seul modèle performant pour les citoyens et l’intérêt général. la France a montré depuis plus de 60 ans qu’un monopole correctement encadré par l’Etat pouvait aussi très bien servir les intérêts du pays. les industriels et les particuliers ont bénéficié pendant plus de 60 ans d’une électricité de plus en plus fiable et de moins en moins chère. Si cela a duré si longtemps, c’est probablement parce que nous ne savions pas que le modèle était aussi mauvais. Nous sommes lent à la compréhension, il nous aura… Lire plus »
wpDiscuz