Enerzine

La France se montre sensible au gaz algérien

Partagez l'article

Dans un entretien publié hier par le journal La-Croix, François Loos, ministre français délégué à l’Industrie a déclaré, je cite : « L’Algérie assure 12,5 % du marché du gaz en France. Elle est notre sixième fournisseur. Nous ne serions pas mécontents que cette part augmente dans le cadre d’accords commerciaux à long terme. » Chekib Khelil, le ministre algérien de l’énergie, a clairement répondu « oui ».

Des négociations sont actuellement en cours entre Gaz de France et la compagnie publique algérienne Sonatrach pour la reconduction des contrats à long terme liants les deux groupes. Ce renforcement énergétique passe également dans la construction d’un nouveau gazoduc entre l’Algérie et l’Espagne (projet Medgaz). Le ministre le confirme par ailleurs : « Total et Gaz de France sont présents à hauteur de 12 % … et souhaitent acheter une partie du gaz qui y passera ».

(src : journal la-croix, édition 12/05)

Partagez l'article

 



             

    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    Soyez le premier à commenter !

    Me notifier des
    avatar
    wpDiscuz