La France souffre d’un manque de courant

Pour la première fois depuis l’hiver 1982-1983, la France est devenue importatrice nette d’électricité et ce pour le mois d’octobre. En effet, elle a acheté un total de 458 gigawattheures (GWh) auprès de ses voisins européens dont 123 GWh pour la seule journée du 19 octobre.

Déjà, début novembre, le RTE alertait que malgré des températures proches des normales saisonnières "des importations pourraient s’avérer nécessaires de mi-novembre 2009 à fin janvier 2010 pour couvrir la consommation d’électricité en France et satisfaire ainsi le critère technique de marge de sécurité retenu par RTE".

Même si la sécheresse dans les Alpes et le centre de la France serait responsable d’une baisse de 19,7% de la production hydraulique, le problème vient d’ailleurs, et plus précisément de notre parc nucléaire.

La France qui compte pourtant 58 réacteurs nucléaires n’arrive plus à produire assez d’électricité pour sa propre consommation. Au moins un réacteur nucléaire sur trois est actuellement à l’arrêt soit pour des opérations de maintenance ou soit pour des incidents sérieux. Ainsi, au mois d’octobre, ils ont produit 8,9% d’électricité de moins que pendant la même période en 2008.

Par ailleurs, EDF a indiqué avoir également subi les conséquences de désorganisations liées aux grèves du printemps. Et le manque à gagner pour 2009 a été estimé la semaine dernière à 1 milliard d’euros.

Partagez l'article

 



            

Articles connexes

Poster un Commentaire

21 Commentaires sur "La France souffre d’un manque de courant"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Rafounet
Invité

Lavision de nos grouvernements en cours et récents sur l’Energie vont nous mener à une belle catastrophe de pénuries…il n’y a plus de vision….on traite des petits problèmes debobologies…… Différentes solutions s’offrent à nous: réduire nos consommations d’énergie et imaginer rapidement des nouvelles énergies (la France a 10 ans de retard dans le développement du photovoltaïques !!!, un des freins est bien sûr EdF et le maillage du réseau RTE actuel) No comment, il faut se retrousser les manches !!!!! Le Grenelle n’est qu’un pis allé !!!

Jeff_carca
Invité
1 réacteur sur 3 est arreté fin 2009 et c’est la fin de la France centrale éléctrique de l’Europe… que celà va -t-il etre en 2020 (dans 10ans) si l’on assure pas notre capital uranium a coup de conflits et d’alliances géopolitiques… En france, nous disposons de ressources illimité en vent, soleil, courrants marins et courrant d’eau douce… Aujourd’hui tout ou resque a été fait dans l’hydrolique, mis à part la limitation des les lachés d’eau pour d’autres raisons que la production d’electricté (l’eau se vent bien pendant l’été)… Fin 2009, la France importe de l’eletrcicité, la toute puissance du… Lire plus »
fragued
Invité

Nous constatons que depuis que l’on a cessé de construire de nouvelles centrales nucléaires et que l’on a développé le solaire et l’éolien, nous n’arrivons plus à satisfaire la demande. Pourtant, il suffirait d’activer la mise en service de nouveaux EPR en construisant parallèlement des logements plus économes (BBC) pour que nous retrouvions notre confortable solde exportateur tout en diminuant nos emissions de GES. L’éolien et le solaire ne nous ont rien apporté de significatif en ce domaine ces 10 dernières années…!!

Jp du carladez
Invité

La cause principale : un manque d’investissement sur notre parc nucléaire existant. On voudrait courir des lièvres à l’étranger à coup de miliards. On s’agite en tous sens à savoir qui va manger qui. Et donc, on néglige la maintenace de notre parc. On se fait ratrapper par la fatalité du sablier : tout s’use et nos centrales sont toutes d’un age avancé….

Nature
Invité

Où en est-on à propos des differents  modes d’exploitation de l’énergie des mers? Alors qu’il s’agit ici d’une source infinie,que nous disposons de c^tes  longues et agitées,qu’ elles ne font pas naître de critique paysagère,que nous avons des écoles d’ingénieurs de haut niveau; On s’interroge,où sont les blocages?

Momo
Invité

C’est tout simplement que ( jusqu’a maintenant ) ce n’est pas rentable ….Pas + en France qu’ailleurs sur la Planete ! L’energie , actuellement , n’est pas du tout couteuse a l’utilisation , et donc les sources ” alternatives ” ne parviennent que tres lentement a maturite ( et encore faut-il de gros coups de pouces fiscaux pour y arriver peniblement , ici comme ailleurs ! ) Wait and see encore qq. annees , sauf grand chambardement ! Naturel ou ” politique ” ( et pas forcement souhaitable ! )

maxxxx
Invité
Réponse à Nature : Parler d’une “source infinie” c’est peut-être aller un peu loin quand même… y’a pas de magie dans les vagues ni les marées ! Et bien qu’avec pas mal de potentiel, toutes les sources marines (eolien offshore inclu dans une certaine mesure) sont surtout des énergies assez “diluées” (comme le solaire et l’éolien terrestre, elles nécessitent des installations gigantesques devant la taille d’un réacteur nucléaire ou une centrale à flamme) au sein d’un milieu axtrêmement corrosif et le tout doublé des problèmes de fouling… Conclusion : aucune technologie actuelle n’apparait vraiment viable à grand échelle pour l’instant.… Lire plus »
Inquiet
Invité

” Cette année EDF a perdu et va devoir lâcher bcp d’argent aux voisins…” Et encore faudra t’il qu’il n’y ait pas 1 méchant coup de froid sur toute l’europe en même temps,sinon comment faire des importations quand chaque pays d’europe voudra garder son électricité pour lui même .Il y aurait à cause de ça des coupures dans plusieurs pays européens simultanément .Espérons qu’il n’y aura pas cet hiver un grand froid sur toute l’europe en même temps pendant plusieurs jours d’affilé .Sinon bonjour les gros dégats . 

Denlaf
Invité
Un réacteur sur trois à l’arrêt…quelle performance ! Depuis le temps que je clame que le nucléaire n’a pas d’avenir. Je vois déjà venir les pronucléaires. Qu’à cela ne tienne, vous êtes dans l’erreur. On vient de vous mettre le nez dans votre…  Pourtant vous aviez été avisés. Cependant, nul n’est plus aveugle que celui qui ne veut pas voir. Ce qui devait arriver arrive présentement et c’était à prévoir. Ce n’est que la pointe du iceberg. Vous avez mis tous les oeufs dans le même panier et voyez le résultat. Vos réacteurs nucléaires (en majorité) sont usés à la… Lire plus »
bmd
Invité
Toujours aussi peu soucieux de s’informer réellement, de peur d’être amené à réfléchir. Le coût de l’EPR de Flamanville est évalué à 4 milliards d’Euros, soit 6 milliards de dollars actuels, et non 15. Le coût des milliers d’éoliennes qu’il faudrait installer pourproduire la même quantité d’électricité serait à peu près du double, sans compter les centrales thermiques qu’il faudrait construire pour venir à leur secours quand le vent serait trop faible! Nous sommes dites-vous le seul pays du monde à avoir autant misé sur une seule source d’énergie? C’est faux. Le nucléaire représente 75% de l’électricité française. Eh bien il y a 4 pays qui font autant ou plus… Lire plus »
traction0
Invité

Voici une preuve éclatante que l’automobile électrique n’est pas pour demain, que l’on arrête de nous bassiner avec les pubs des constructeurs pour des voitures qui n’aucun avenir, du moins, à court et moyen terme !

christian
Invité
Z’avez de l’argent pour subventionner mes recherches ? Et surtout, obtiendrez-vous l’agrément de Chelya ? Car en effet, ici Chelya prétend qu’il faut couper les vivres au CEA, à l’IFP etc… Or ces derniers, tendent de plus en plus à être “touche à tout”, comme le CNRS ! On a vu sur Enerzine ces derniers mois des annonces du CEA sur le photovoltaïque, les piles-à-combustible, ou de l’IFP sur les agro-carburants, la séquestration de CO2, etc… Mais vous comprenez, c’est de l’arnaque, c’est uniquement pour faire diversion etc…. Le fait est que ces organismes là ont des compétences, des bras,… Lire plus »
Rebelle
Invité
PENDANT QUE LES PRO ET LES ANTI NUCLEAIRES S’AFFRONTENT IL FAUT QUE LES CITOYENS SENSES SE MOBILISENT POUR LA SECURITE DE LA PLANETE.LORSQUE TU METS 3 000 000 DE VEHICULES SUR LES ROUTES T’AS POTENTIELLEMENT X ACCIDENTS A CRAINDRE; SI TU EN METS 10 000 000 EN CIRCULATION TU MULTIPLIES LE RISQUE ! EH BIEN POUR LE PARC NUCLEAIRE MONDIAL , ET PLUS PARTICULIEREMENT CELUI DE LA FRANCE IL EN VA DE LA MEME LOGIQUE. SANS COMPTER QUE LE NOMBRE DE REACTEURS A L’ARRET NE MILITE PAS EN FAVEUR DU MAINTIEN EXCLUSIF DE CETTE ENERGIE.        ET NE PARLONS PAS DU… Lire plus »
christian
Invité
Je ne suis  pas mauvais joueur, mais j’ai passé l’âge de recevoir des bons points de la part de gens qui ne comprennent pas ce que je dis… …Et pour les blanc-seing, les instructions et imprimatur, je m’adresse à mon patron. Cette discussion commence à sérieusement dégénerer, je trouve. C’est une tempête dans un verre d’eau : on parle ici de 458 GWh d’importations, soit  0,1 % de la consommation annuelle, 1% de la consommation du mois concerné. Rappel : les pertes en ligne, c’est 3% par an ! Qu’en est-il pour le pétrole ? Pour les ordinateurs ou leurs… Lire plus »
bmd
Invité

Pourquoi n’appliquez-vous pas votre raisonnement aux éoliennes? Pourquoi a-t-on investi des sommes folles pour produire de l’électricité à 82 Euros/MWh, sans compter les investissements entraînés par le développement des centrales d’assistance et les aménagements nécessaires du réseau?

traction0
Invité
Bonjour et merci pour votre réponse des plus logiques ! Je veux simplement attirer l’attention sur un fait bien simple, la négligence et le laisser des pouvoirs publics assujettis à tous les lobbies ! Bien que certains chercheurs se “défoncent”, c’est peine perdue ! Quand j’étais gamin, nos villes et villages étaient désservis par des trams électriques, silencieux, confortables et surtout non polluants, il y a à peine 40 ans que l’on a supprimé ce moyen de transport qui, au passage, ne craignait pas les aléas de l’hiver, le tram, était “presque toujours à l’heure” et qu’avons nous fait ?… Lire plus »
Denlaf
Invité
Pour bmd.                                                                                              Vous avez bien compris qu’on parlait d’énergie nucléaire. Donc, quand je dis 75 à 80 % d’un même type d’énergie, il est forcément question d’énergie nucléaire. Bien sûr , vous êtes le seul pays à se trouver dans cette position inconfortable. N,essayez pas de faire comme si vous n’aviez pas compris, on a tous compris. Pour ce qui est du coût des réacteurs nucléaires, nous avons déjà, il y a peu de temps, eu une discussion à propos du coût des deux réacteurs que l’Ontario se proposait de construire (26 milliards pour 2 réacteurs, or le projet est… Lire plus »
christian
Invité
Denlaf, Vous dites “J’aimerais que d’autres habitués de ce site réagissent à cette discussion” : vous nous convoquez pour répondre à vos questionnements alors que vous n’avez même pas lu les précédents commentaires… Et bien je me répète : il n’y a rien d’abérrant, quelle que soit le mode de production d’électricité -mais ce serait pareil pour des choux-fleurs- à ce qu’un mois de l’année, on soit ammené à échanger avec ses voisins… 1%, à la rigueur, c’est encore trop peu. Je pense que Chelya, Renewable et les autres partisans de l’éolien intermittent localement mais presque prévisible “continentalement”  comprendront sans… Lire plus »
matcoy
Invité

Bonjour, Actuellement le projet le plus avancé sur les énergies des mers est celui de ferme hydrolienne Paimpol-Bréhat. Depuis 2008, EdF avance dans l’installation de quatre hydroliennes : l’appel d’offre pour le cable qui reliera la ferme à la terre pour la livraison de l’électricité est en cours. L’hydrolienne test sera installée courant 2010 et rejoint par trois autres en 2011. Vous pouvez suivre l’actualité du projet sur le blog :

Denlaf
Invité
Pour pamina…                                                                                         Effectivement bmd avait bien compris qu’on discutait autour d’une nouvelle concernant le nucléaire. Bien entendu, j’aurais dû présenter ma phrase comme vous me l’avez suggéré. Cependant, étant donné le contexte, je croyais que tous avaient compris. Mais là, vous tournez en rond, ça manque de fertilité. Petite précision: je ne me suis jamais prévalu (comme vous dites) de savoir écrire en français. Je fais ce que je peux et, en autant que faire se peut) de mon mieux. Comme la plupart des québécois je m’efforce de protéger la langue de nos ancêtres qui sont également les-vôtres. Il faut… Lire plus »
Denlaf
Invité
La France a fait ce qu’elle devait faire avec les moyens dont elle disposait à l’époque. Les choix étaient limités et, à ce moment, j’aurais pris la même décision. On a déjà établi que la France ne peut pas espérer exploiter beaucoup plus ses ressources en hydroélectricité (sauf peut-être modestement avec les hydroliennes). Si j’avais eu l’obligation de choisir entre le charbon et le nucléaire, j’aurais pris la même décision que vous. On savait déjà à l’époque que le CO2 et les autres G.E.S. finiraient par nous causer de sérieux problèmes. Celà étant dit, 35 ans se sont écoulés depuis et… Lire plus »
wpDiscuz