La fusion nucléaire dans 50 ans ?

Un sientifique chinois a annoncé la probabilité que de l’électricité issue de la fusion nucléaire soit générée et commercialisée dans 50 ans.

Wan Yuanxi, chercheur à l’Académie des Sciences de Chine (ASC) a révélé samedi la réussite en septembre dernier d’un test de fusion thermonucléaire contrôlée, qui permettrait d’envisager de concrétiser la fusion dans une cinquantaine d’années.

La fusion d’atomes de deutérium et de tritium a été réalisée à une température dépassant les 100 millions de degrés Celsius, pendant 3 secondes. L’essai a permis de dégager une énergie de 200 kiloAmpères, a expliqué le chercheur.

La construction du réacteur expérimental de l’ASC (Experimental Advanced Super-Conducting Tokamak) a été achevée au printemps 2006, et a coûté 26,7 millions de dollars. D’une envergure nettement moins importante que le projet international ITER, il devrait néanmoins permettre de faire progresser la compréhension et la reproduction du phénomène de fusion.

La Chine participe depuis 2003 au projet ITER.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "La fusion nucléaire dans 50 ans ?"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Christophe
Invité

Après TORE SUPRA à Cadarache, puis le JET en Angleterre, c’est au tour de la Chine d’être en pointe, en attendant, dans 10 ans les premières expérimentations sur ITER. La communauté scientifique est confiante pour annoncer les premières productions industrielles d’électricité de fusion dans 50 ans. D’ici là ce seront les centrales à fusion avec surgénération qui pourront fournir de l’électricité à la place des centrales à combustible fossile à éliminer le plus vite possible.

wpDiscuz