La gestion des déchets ménagers dans les PVD

Une saine gestion des déchets, réside dans le fait que ce problème soit abordé globalement en prenant en compte l’ensemble de la filière à savoir la collecte, l’évacuation, et le traitement « écologique », qui au-delà des préoccupations générales de salubrité publique et plus récentes de protection de l’environnement, doit s’inscrire désormais dans une stratégie de développement durable.

La gestion écologique des déchets doit aller au-delà de la simple élimination ou récupération des déchets produits telle que pratiquée par les PVD (Pays en voie de développement), elle doit chercher à s’attaquer à la cause première du problème en essayant de changer les modes de production et de consommation non viables. Cela suppose l’application du concept de gestion intégrée, qui doit concilier développement et protection de l’environnement.1

L’atteinte des objectifs de performance et de rendement dans le domaine de la gestion des déchets, repose sur la qualité technique des solutions préconisées et leur adaptation aux conditions et au contexte socio économique local. Le problème de la gestion des déchets prend des proportions alarmantes dans ces pays du fait que la prise en charge des déchets s’effectue de la manière la plus simple à savoir, la mise en décharge qui se traduit par un dépôt des déchets dans des aires souvent non ou très mal aménagées, non contrôlées, et dont l’exploitation est loin d’être conforme aux règles élémentaires de santé et d’environnement, très peu de ces dernières décharges répondent aux normes généralement admises en la matière.

Celles ci reçoivent tous types de déchets, sans considération aucune à leur nature, ni à leur degré de toxicité ou de dangerosité. Ce type d’élimination de déchets, bien que présentant une solution en l’absence de politique, encore moins des moyens en la matière, est caractérisé par les grandes nuisances qu’il génère, et qui entrainent des conséquences néfastes non seulement sur les eaux de surfaces et souterraines, mais aussi sur la qualité de l’air et sur le cadre de vie en général.

Les insuffisances constatées dans la gestion des déchets ménagers, est due en grande partie à la faiblesse des moyens financiers mis en œuvre pour leur prise en charge. Il est donc de l’intérêt de tous ceux qui prônent les principes de protection de l’environnement a savoir les pays développés de venir en aide a ces pays afin de les aider a mieux gerer leurs déchets, et de concilier par la même l’élimination des déchets et protection de l’environnement et la santé, et les aider a maitriser les techniques de recyclage et de valorisation qui constituent une alternative pour réduire le volume et le coût de traitement des déchets ménagers, et leur donner par conséquence une valeur économique,qui constituerait une ressource non négligeable pour ces derniers.

Chaalal moulay

[ Archive ] – Cet article a été écrit par Chaalal

Partagez l'article

 



Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz