La Grèce rejoint le projet de gazoduc Southstream

En signant un accord de coopération mardi, la Grèce a rejoint le projet de gazoduc Southstream piloté par Gazprom et ENI.

Après la Bulgarie, la Serbie et la Hongrie, c’est la Grèce qui a décidé mardi de rejoindre le projet de gazoduc.

Signé en Russie par le ministre grec en charge de l’énergie, l’accord de "coopération pour la création et l’exploitation du gazoduc sur les territoires de la république grecque" marque une nouvelle avancée du projet concurrent de Nabucco. Southstream disposera d’une capacité de transport de 30 milliards de mètres cubes par an à destination du marché européen.

La Russie fournit actuellement 80% de la consommation en gaz naturel de la Grèce, soit 3,14 milliards de mètres cubes de gaz.

 

 

Partagez l'article

 



            

Articles connexes

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "La Grèce rejoint le projet de gazoduc Southstream"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Nenad
Invité

Le tracé de Southstream signé maitenant aussi par la Gréce contourne par le sud la base USA “Bondsteel” au Kosovo(une des plus grandes, sinon la plus grande base américaine en dehors des USA)comme le trace Northstream, signé par la Bulgarie et la Serbie, le contourne par le nord en rendant ainsi aussi le projet européen Nabucco caduc. La dite base USA avait pourtant pour but de controler le passage du tracé initialement prevu Bourgas( Bulgarie)- Durrës(Albanie). Neanmoins,l’Oncle Sam contrôle par son implantation au Kosovo le passage strategique (et historique) entre l’Europe et le Moyen Orient.

wpDiscuz