La Hague en charge des combustibles usés d’un réacteur de recherche belge

Le Centre d’Etude de l’Energie Nucléaire belge (SCK CEN) a décidé de prolonger le contrat d’Areva pour la gestion des combustibles usés du réacteur de recherche BR2, l’un des plus puissants au monde, situé à Mol.

Le contrat initial avait été conclu en 1997.

Ce contrat porte sur le traitement des combustibles nucléaires usés du réacteur, ainsi que sur les transports associés. Le réacteur BR2 est notamment utilisé pour produire des radio-isotopes à usage médical, tester et modifier les propriétés de matériaux à vocation industrielle.

Les combustibles issus du BR2 seront traités à l’usine Areva la Hague (Manche) afin de réduire le volume et la radio-toxicité des déchets résiduels. Conformément à la réglementation française et à l’Accord intergouvernemental entre la Belgique et la France, les déchets issus du traitement des combustibles du BR2 seront retournés en Belgique.

"Areva est fier du renouvellement de la confiance accordée par le Centre d’Etude de l’Energie Nucléaire belge. Ce contrat récompense l’expertise des équipes de l’usine de la Hague et illustre la compétitivité des technologies d’Areva pour la gestion des combustibles usés spécifiques" a déclaré Dominique Mockly, Directeur Exécutif du Business Group Aval d’Areva.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz