La Halle Pajol (Paris) se couvre de 2.000 panneaux solaires

L’installation de la plus grande Centrale Solaire Photovoltaïque de la Ville de Paris, réalisée par la société bretonne ArmorGreen**, a été inaugurée lundi dernier par le Maire de la Capitale, Bertrand Delanoë.

Raccordée au réseau électrique fin mars 2013, la centrale en toiture de la halle PAJOL réhabilitée, est devenue le 1er bâtiment à énergie positive de France intégré dans un centre-ville dense. Le projet pilote de la ZAC PAJOL situé au cœur du 18ème arrondissement parisien constitue le plus grand projet d’éco-quartier de la Ville de Paris.

Concernant plus spécifiquement la centrale, elle comprend près de 2.000 panneaux photovoltaïques qui occupe une surface de 3.500 m2. D’une puissance de plus de 500 kWc, elle produira 400.000 kWh d’électricité chaque année, soit l’équivalent de la consommation électrique des équipements de la halle.

La Halle Pajol (Paris) se couvre de 2.000 panneaux solaires

[ Photo : Mairie de Paris- Marc // Verhille ]

"Un appel d’offres portant sur la construction d’installations de production d’électricité à partir de l’énergie solaire de puissance supérieure à 250 kW a été lancé par l’Etat début 2012. La Direction du Patrimoine et de l’Architecture de la Ville de Paris a candidaté en février 2012, dans le but d’obtenir un tarif d’achat de l’électricité plus intéressant que le tarif en vigueur aujourd’hui, qui est d’environ 10 c€/kWh. Avec sa « centrale solaire Halle Pajol » elle a été lauréate de cet appel d’offres, et a obtenu un tarif d’achat de 15 c€/kWh" a précisé la Marie de Paris.

Au final, le montant de l’opération pour l’installation complète de la centrale solaire s’est élevé à "1,6 millions d’euros HT, soit 800 € HT par panneau." Le financement a été répartie entre la Ville de Paris (55%), de la SEMAEST (35%) et de la Région Ile-de-France (10%).

** En 2011, ArmorGreen a déjà remporté le marché de la construction de la centrale solaire photovoltaïque du futur stade d’athlétisme de Nantes (2200 panneaux photovoltaïques, 3800 m², 550 KWc et 600.000 KWh/an).

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

9 Commentaires sur "La Halle Pajol (Paris) se couvre de 2.000 panneaux solaires"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
sansun
Invité

Heureusement que les Parisiens sont riches ! ou alors une erreur sur les chiffre ! La société s’est gavée , car un million six pour 500 kWc , pour un rapport de moins de 60.000 € / an ,ça va faire plus de 26 ans de retour sur investissement sans compter l’entretient et les pannes .Le panneau de 250 Wc , c’est de l’or .

Bob1
Invité

ce prix comprend (je pense) l’ensemble de la prestation, c’est a dire la structure, c’est a dire le toit de la halle, c’est ca qui doit faire gonfler le prix de la prestation parce que 3500m² de toiture ca coute !

Sicetaitsimple
Invité

Si on regarde les photos, il est sûr que ça a plutôt de la gueule (du moins à mon goût), mais ça doit couter bonbon et je pense qu’il n’est pas forcément judicieux de faire une analyse de cycle de vie de l’ensemble….Ca aura peut-être bien dépensé plus d’énergie à fabriquer, transporter, monter,… que ça n’en produira dans toute sa vie….

Tech
Invité

si il fallait refaire le toit, autant y mettre du PV!

Sicetaitsimple
Invité

vous avez regardé les photos? C’est une structure totalement indépendante.

Sicetaitsimple
Invité

vous avez regardé les photos? C’est une structure totalement indépendante.

Bob1
Invité

en regardant les photos du projet, on dirait bien que le PV sert de toit a la halle, j’ai pas de trouvé de photo de l’ouvrage fini vu de l’interieur

Sicetaitsimple
Invité

J’ai raison, la structure métallique est totalement indépendante du bâtiment: J’ai tord (sur l’argument analyse de cycle de vie), cette structure était en fait préexistante.

Vboiteau
Invité

Au vue des chiffres, €150/MWh et €3.2M/MW, à 1000h par an, j’ai beaucoup de mal à croire que l’investissement n’affiche pas un TRI negatif, Delanoë Capital Partners Energy Fund I??

wpDiscuz