La levure transgénique pour produire des biocarburants

L’un des buts majeurs de l’industrie des biocarburants est de produire de l’éthanol à partir de matière cellulosique issue par exemple du switchgrass, une herbe qui n’empiéterait pas sur les terres agricoles de valeur.

La levure S. cerevisiae utilisée pour transformer les sucres du maïs en éthanol ne pousse malheureusement pas sur les sucres issus de la cellulose mais cela pourrait changer indique une nouvelle étude.

Jonathan Galazka et ses collègues de l’Université de Californie et de Berkeley ont trouvé que le champignon N. crassa qui se développe bien sur ces sucres le fait grâce à un ensemble d’enzymes de transport des sucres.

Les chercheurs ont donc introduit ce système de transport chez S. cerevisiae, l’agent clé de l’industrie des biocarburants. La souche transgénique de cette levure a alors poussé sur des sucres dérivés de la cellulose, ce qui suggère qu’elle pourrait s’avérer un outil de choix pour améliorer l’efficacité de la production de biocarburant à partir de cellulose.

« Cellodextrin Transport in Yeast for Improved Biofuel Production » par J.M. Galazka, C. Tian, W.T. Beeson, N.L. Glass, J.H.D. Cate de l’Université de Californie, Berkeley à Berkeley, CA ; C. Tian de l’Académie des sciences chinoise à Tianjin, Chine ; B. Martinez et J.H.D. Cate du Lawrence Berkeley National Laboratory à Berkeley, CA.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz