La Mairie de Paris bannit les sacs plastiques

La fin des sacs en plastique dans les commerces parisiens est désormais programmée.

Au 1er janvier 2010, la Loi d’Orientation Agricole devrait interdire la distribution des sacs de caisse en plastique non biodégradable, afin de protéger l’environnement et d’encourager le développement des nouveaux produits plus respectueux.

Afin d’anticiper sur les dispositions de la loi, la Ville de Paris a lancé une concertation sur ce thème avec les professionnels, et proposé une Charte d’Engagement qui devrait être applicable dans le courant de l’année 2007.

Cette Charte laissera chaque acteur du projet libre d’élaborer des solutions adaptées au type de produits vendus : sensibilisation du personel, communication envers le client…
A Paris, certaines grandes enseignes proposent déjà à leur clientèle des cabas réutilisables, très peu onéreux, et dont la durée de vie peut atteindre plusieurs années.

12 milliards de sacs de caisse en plastique ont été distribués en 2004 à l’échelle nationale : ils sont utilisés en moyenne pendant 20 minutes par le consommateur, puis sont incinérés ou dispersés dans la nature, où ils mettront jusqu’à quatre siècles à se dégrader.

A Paris, ils représentent environ 8 000 tonnes de déchets par an. Leur tri et leur élimination coûtent environ 1,6 million d’€ par an à la ville.

Leur suppression s’inscrit également dans le cadre du « Plan de prévention et de valorisation des déchets urbains » adopté en 2004 par le SYCTOM (syndicat intercommunal de traitement des ordures ménagères de l’agglomération parisienne)
Ce plan a pour objectif de faire diminuer de 65 000 tonnes par an, sur cinq ans, les quantités d’ordures ménagères actuellement traitées, grâce à une politique de prévention des déchets.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz