La nanotech au service d’applications énergétiques

Des chercheurs de l’Université de Tel Aviv (TAU) annoncent avoir conçu grâce aux nanotechnologies de nouveaux procédés applicables dans différents domaines tels que la fabrication d’un nouveau type de vitrage auto-nettoyant ou encore le développement de batteries rechargeables à forte puissance.

L’auto-assemblage de nanotubes de peptide (protéine) est l’œuvre du professeur Ehud Gazit et de son équipe du département de microbiologie moléculaire. Leur innovation est publiée dans la revue scientifique Nature Nanotechnology.

La nanotechnologie est l’étude du contrôle de la matière à l’échelle moléculaire et implique des structures de taille inférieure à 100 nanomètres – milliardième de mètre. Une chaîne très courte et peu coûteuse de peptides, composés de deux acides aminés et facile à synthétiser dans la production de masse est à la base de cette technologie.

"L’auto-assemblage est effectué à vide et à des températures élevées. Le peptide utilisé est aussi simple que celui de l’aspartame, l’édulcorant artificiel" a indiqué le professeur Adler-Abramovich. Et d’ajouter, "Les nanotubes ont la particularité incroyable de s’auto-assembler pour ressembler à des «forêts d’herbes artificielles» et sont hydrophobes, ce qui signifie qu’ils repoussent l’eau, ainsi que des particules de poussière".

Les panneaux solaires installés dans des zones désertiques seraient ainsi en mesure de repousser la poussière et d’accroître leur efficacité. "Si les verres ont besoin d’être parfaitement propres, un complément d’eau pourrait éliminer complètement la saleté sans que personne n’intervienne" précise la chercheuse.

Les super-condensateurs constitueraient une autre application pour ces nanotubes capables de se ranger en grande densité et de produire enfin une batterie électrique rechargeable où sera stockée de grandes quantités d’énergies.

Le budget recherche de TAU a dépassé les 100 millions de dollars pour la première fois cette année. Par ailleurs, la Communauté Européenne participe à ce financement à hauteur de 18% contre 11 % pour les USA.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "La nanotech au service d’applications énergétiques"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
stan1504
Invité

“Si les verres ont besoin d’être parfaitement propres, un complément d’eau pourrait éliminer complètement la saleté sans que personne n’intervienne” précise la chercheuse. Un complément d’eau en plein désert ?! A-t-elle bien réfléchi ?

sonolisto
Invité

L’effet Lotus ne serait-il pas l’application dans la nature de la nanotechnologie?  

Cleantuesday
Invité

Un thème inédit dans un lieu inédit pour le prochain Cleantuesday a Paris Le 17 novembre Cleantuesday se penchera sur les matériaux pour les Cleantech: peintures, isolants, nano technologies, mémoire de forme, etc etc seront aux rendez vous Vous pouvez encore déposer des projets pour présentation Cet événement se déroulera a l’Échangeur, 66 rue des Archives, 75004 Paris Heure habituelle (18H30 21H30)

wpDiscuz