Enerzine

La Norvège deviendra le 2nd exportateur de gaz au monde

Partagez l'article

Avec le lancement de la production du champ d’Ormen Lange, jeudi 13 septembre, la Norvège est en passe de devenir le second exportateur de gaz naturel au monde.

La production est actuellement en phase de test jusqu’au 6 octobre prochain, date de l’inauguration officielle, explique l’opérateur du champ Norsk Hydro, dans un communiqué.

Elle augmentera ensuite progressivement, jusqu’à atteindre des volumes maximum d’exportation de l’ordre de 70 millions de mètres cubes de gaz et 50 000 barils de condensats (pétrole léger) par jour.

Le champ est situé en mer du Nord, à 100km des côtes norvégiennes

Le champ est situé en mer du Nord, à 120 kilomètres des côtes norvégiennes. La production sera acheminée jusqu’en grande-Bretagne via le pipeline Langeled, le plus long gazoduc sous-marin au monde (1 200 km).

A l’heure actuelle, avec 85 milliards de mètres cubes par jours, la Norvège est le 3ème exportateur de gaz naturel au monde, derrière la Russie et le Canada. En 2010, lorsque la production de Ormen Lange aura atteint son niveau optimal, les volumes exportés par le pays atteindront les 120 milliards, de quoi répondre à 20% des besoins européens.

A lui seul, le champ d’Ormen Lange devrait couvrir 20% des besoins du Royaume-Uni, affirme Norsk Hydro dans un communiqué.

Le développement d’Ormen Lange a représenté un budget de 6 milliards d’euros. Norsk Hydro est l’opérateur chargé du développement du site (il représente une part de 18,07%). Shell est opérateur de la phase opérationnelle (17,03%).

 
 (src : Norsk Hydro)

Partagez l'article

 



                

    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    2 Commentaires sur "La Norvège deviendra le 2nd exportateur de gaz au monde"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    GP
    Invité
    encore des nouvelles très réjouissantes! Quand on connait la capacité – aussi relative soit-elle – du gaz naturel à renforcer l’effet de serre lors de sa combustion, y a pas forcément de quoi se réjouir! Certes, le combustible sera peut-être utilisé en substitution du fioul ou du charbon, il n’empéche, on ne cesse de continuer à exploiter de manière complétement ahurissante (85 MM m3/j!!!) des gisements fossiles qui ne se renouvelleront pas avant plusieurs dizaines de milliers d’années… et le plus allucinants dans tout ca, c que malgré cette démesure apparente, toute cette énergie ne pourra prétendre couvrir que 20ù… Lire plus »
    Barbiche
    Invité

    Sur un site « spécialisé » on trouve 85 MMD de M3 par jour ! et pourquoi pas par minute ?  CE VOLUME EST ANNUEL cr…ins !

    wpDiscuz