La nouvelle Citroën C4 emploie 15% de matériaux verts

La nouvelle version compacte de la Citroën C4 qui sera présentée à l’occasion du prochain Mondial de l’automobile à Paris, met le paquet sur la réduction de l’empreinte environnementale.

Non seulement elle propose des motorisations en adéquation avec les exigences de Marque, mais surtout elle opte pour de nouvelles technologies réduisant les émissions de CO2 et la consommation de carburant. Grâce à ses innovations, la nouvelle Citroën C4 sera disponible au lancement avec une version à 109 g/km de CO2, puis fin 2011 à 99 g/km de CO2.

La nouvelle Citroën C4 intègre la technologie micro-hybride e-HDi sur plusieurs versions. Cette technologie micro-hybride e-HDi est une nouvelle génération de Stop&Start combinant un alternateur réversible à un moteur diesel. Elle permet la coupure et le redémarrage instantanés du moteur dans toutes les situations où la voiture est à l’arrêt, ou en phase de décélération dès 8 km/h avec la boîte manuelle pilotée 6 vitesses (feux rouges, trafic congestionné…).

Les principales fonctions de confort (clim, radio…) et d’assistance (direction, ESP…) sont bien entendu maintenues en phase « STOP ». Cette innovation réduit jusqu’à 15 % les consommations de carburant et les émissions de CO2 des moteurs HDi.

L’originalité de la technologie micro-hybride e-HDi résulte de la combinaison de plusieurs technologies :

  • un moteur HDi, l’une des motorisations les plus performantes du marché,
  • un système Stop&Start avec alternateur réversible de seconde génération,
  • un système e-booster permettant le redémarrage immédiat du moteur (0,4 s),
  • un système de pilotage électronique de l’alternateur permettant la récupération de l’énergie lorsque le véhicule ralentit,
  • et une boîte de vitesses aux rapports optimisés.

« Je suis convaincu que notre technologie micro-hybride e-HDi va rapidement s’imposer comme la référence du marché, tout comme le moteur HDi à son époque, et devenir un avantage concurrentiel majeur pour le Groupe. Nos moteurs e-HDi offrent les meilleures performances en termes de consommation et d’émission de CO2, mais aussi en termes d’agrément pour le client avec un redémarrage immédiat du moteur, sans vibration et sans bruit » a indiqué Jean-Marc Gales, le directeur des Marques.

La nouvelle Citroën C4 emploie 15% de matériaux verts

Dotée de la motorisation e-HDi 110 FAP, d’une boîte de vitesses manuelle pilotée 6 rapports et de pneumatiques à très basse consommation de carburant, la nouvelle Citroën C4 émet moins de 110 g/km de CO2 au lancement.

Citroën et Michelin ont uni leurs efforts pour mettre au point les pneumatiques 16’’ MICHELIN ENERGY™ Saver de dernière génération qui équipent, les versions e-HDi de la nouvelle Citroën C4. Selon le constructeur automobile, les pneumatiques MICHELIN ENERGY™ Saver à très basse consommation de carburant permettent à la nouvelle Citroën C4 de réduire ses émissions de CO2 à hauteur de 5 g/km par rapport à un pneumatique standard du marché, et d’économiser 0,2 l aux 100 km de carburant, soit 90 litres sur la durée de vie des pneumatiques.

Ensuite, malgré l’accroissement de ses dimensions et de ses prestations de confort et d’habitabilité, la nouvelle Citroën C4 n’a pas pris de poids.

Cette préoccupation a été prise en compte dès le début du projet, du style à l’industrialisation. Une démarche innovante complétée par des études « pièce par pièce » qui ont permis d’accumuler les gains de masse à iso-technologie (ex. : volant à moyeu tournant, gain de 3,5 kg). De plus, l’utilisation massive du calcul numérique pour la définition et les tests (de rigidité, d’acoustique, de tenue aux chocs…) de ces pièces a permis d’optimiser chaque composant, non seulement dans sa masse mais aussi dans sa qualité technique. Enfin, de nouvelles technologies ont été employées pour la production de la nouvelle Citroën C4, comme la soudure laser du pavillon et des portes (gain de 2 kg), ou encore des roues fluotournées (gain de 1,5 kg).

La nouvelle Citroën C4 emploie 15% de matériaux verts

La nouvelle Citroën C4 est constituée de 70 % de métaux, déjà bien recyclés, de 5 % de matériaux divers (verre…), de 5 % de fluides et le reste de matières plastiques (polymères).

Le groupe PSA Peugeot Citroën s’est fixé un objectif lié à l’éco-conception : atteindre 20 % de matériaux verts dans les polymères des voitures dès 2011. Les matériaux verts regroupent les fibres naturelles (lin, chanvre…), les matériaux recyclés non métalliques et les biomatériaux (matériaux non issus de la pétrochimie mais de ressources renouvelables). Leur utilisation permet de réduire celle des plastiques d’origine fossile, favorisant ainsi les matières premières d’origine renouvelable, d’alléger certaines pièces, de réduire les émissions de CO2 de la filière de production des plastiques et de favoriser la filière de recyclage des matières plastiques.

La nouvelle Citroën C4 emploie 15 % de matériaux verts dans sa conception sur ses 200 kg de polymères. Ces matériaux verts sont constitués à 40 % de matériaux naturels (garniture de pavillon, bouchon de boîte de dégazage et filtres en fibre de cellulose, feutres de levier de vitesse en fibre textile…) et à 60 % de matériaux recyclés (enjoliveurs de roue en polyamide recyclé, support de grille d’auvent en polypropylène recyclé, insonorisation de l’écran sous le groupe motopropulseur issu du broyage de verre usagé…). Les matériaux verts se retrouvent ainsi dans une trentaine de pièces ou de fonctions de la nouvelle Citroën C4.

La nouvelle Citroën C4 emploie 15% de matériaux verts

La nouvelle Citroën C4 bénéficie aussi des motorisations Euro V :

4 motorisations HDi (HDi 90 FAP, HDi 110 FAP, e-HDi 110 FAP et HDi 150 FAP) et 3 motorisations essence (VTi 95, VTi 120 et THP 155).

Les motorisations THP 155 et e-HDi 110 FAP sont couplées à une boîte manuelle pilotée 6 vitesses. Les motorisations HDi 110 FAP et HDi 150 FAP sont quant à elles couplées à une boîte manuelle à 6 rapports. Enfin, la motorisation VTi 120 est proposée en boîte manuelle 5 rapports et en boîte automatique 4 rapports.

En cycle mixte, les niveaux d’émissions de CO2 de la nouvelle Citroën C4 sont systématiquement contenus sous les 130 g/km de CO2 pour les motorisations diesel, et s’échelonnent entre 140 et 162 g/km de CO2 pour l’offre essence.

La nouvelle Citroën C4 bénéficie de série d’une assistance à l’économie de carburant, grâce à l’indicateur de changement de rapport (ICR) placé dans le combiné et qui conseille le passage au rapport supérieur le cas échéant.

Enfin, la nouvelle Citroën C4 mesure également son empreinte écologique par le niveau de qualité de ses composants, mais aussi par son processus de fabrication. Le site de production de Mulhouse (France), où est fabriquée la nouvelle Citroën C4, travaille depuis déjà plusieurs années sur sa performance environnementale, en particulier sur :

– sa consommation d’électricité et d’eau par véhicule : divisée par plus de 14 en 30 ans (9,5 m3/véhicule en 2009),
– ses émissions de CO2 et de COV (composés organiques volatils) : divisés par 10 en 10 ans.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "La nouvelle Citroën C4 emploie 15% de matériaux verts"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Tassin
Invité

Encore une belle publi-information. Il aurait été plus juste de dire “18kg de plastiques recyclés et 12kg de matériaux naturels dans la nouvelle C4” Ce qui est forcément moins vendeur mais se rapproche un peu plus de la vérité n’est-ce pas?

Samivel51
Invité

Je ne vois pas ce qu’il y a de mal à promouvoir un fabricant automobile qui innove pour réduire la consommation de carburant. D’ailleurs, la quasi totalité des articles d’Enerzine traite de projets ou de produits portés par des entreprises privées. Par contre, il me semble que le titre de l’article aurait pu porter sur le système micro-hybride diesel, qui parait plus innovant que l’utilisation de plastique recyclé et de chanvre.

Tassin
Invité

Ce qu’il “y a de mal” c’est peut-être tout simplement de faire de la pub pour les bagnoles. Peut importe si elles consomment 10 ou 20% de moins que la moyenne. Non?

wpDiscuz