Enerzine

La Nouvelle-Écosse s’appuie sur son potentiel éolien

Partagez l'article

La province de la Nouvelle-Écosse au Canada s’est engagée à travers la voix de son premier ministre, Darrell Dexter, à légiférer pour faire en sorte que, d’ici 2015, 25 % de la demande d’électricité provienne de sources d’énergie renouvelable.

La province s’est par ailleurs fixée un nouvel objectif en visant une proportion de 40 % d’ici 2020, en favorisant de nouveaux investissements ainsi que la création d’emplois de cols verts.

"Cette mesure importante, qui contribuera à l’exploitation de l’abondant potentiel énergétique éolien de la Nouvelle-Écosse, est à nos yeux très encourageante", a fait savoir Robert Hornung, président de l’Association canadienne de l’énergie éolienne (CanWEA). "Cette annonce fournira le cadre nécessaire à la mise en valeur de tous les types de vent par les promoteurs de projets de tous genres, des projets de services publics à grande échelle aux projets communautaires de moyenne envergure, en passant par les petites éoliennes destinées aux agriculteurs et aux propriétaires."

Le gouvernement va proposer également une tarification unique pour les petits systèmes éoliens jusqu’à 300 kW en vertu de son Programme de tarifs de rachat garantis.


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    Soyez le premier à commenter !

    Me notifier des
    avatar
    wpDiscuz