La nouvelle ruée vers l’Uranium

L’australie qui possède à ce jour 24 % des réserves mondiales d’uranium, estime que les opérations d’exploitation minière de l’uranium vont se multiplier au cours des prochaines années. La production minière d’uranium est aujourd’hui inférieure de près de 35 % à la demande. Au rythme actuel de production, il resterai d’après les spécialistes de quarante à cinquante ans de réserves en uranium. En australie, des opportunités existent dans le "Territoire du Nord" de découvrir de nouveaux gisements de ce précieux minerai. La Cogema y détient d’ailleurs le gisement d’uranium de Koongarra. La demande croissante de la Chine en matière d’énergie nucléaire et l’entrée de l’inde sur le marché du nucléaire ne feront qu’augmenter les tensions déjà fortes qui s’exercent sur le prix de l’uranium.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz