Enerzine

La Peugeot 208 ne dépassera pas les 99 g/km de CO2

Partagez l'article

Au printemps 2012, le constructeur automobile Peugeot lancera sur le marché son nouveau modèle du « segment B », celui des petites voitures polyvalentes, décliné en deux carrosseries distinctes, la 3 et la 5 portes.

Peugeot n’a pas hésité à bousculer certains principes pour ce projet baptisé « A9 » en se dotant "du plus ambitieux cahier des charges jamais porté par la Marque pour réaliser un véhicule qui marque un véritable saut de génération." De cela, il en sortira la Peugeot 208.

« 208 est une nouvelle illustration du projet de Marque lancé il y a deux ans, et s’impose comme une nouvelle étape dans la volonté de Peugeot de se projeter vers toujours plus de modernité » a déclaré Xavier Peugeot, Directeur Marketing et Communication Peugeot.

Les choix techniques ont permis d’aboutir à une voiture légère, soit un gain de 110 kg en moyenne par rapport à la 207, et jusqu’à 173 kg, avec une gamme qui débute à 975 kg. L’aérodynamique progresse avec un coefficient de trainée (Cx) de 0,29, pour une très grande compacité (- 7 cm de longueur, – 1 cm en hauteur). Ces caractéristiques augmentent sensiblement l’habitabilité, avec un espace aux places arrière (+ 5 cm aux genoux) et un coffre plus généreux (+ 15 dm3 en volume).

« Par rapport à la 207, nous voulions une voiture qui soit plus petite dehors, et plus grande dedans » a précisé Christophe Clochard, responsable Synthèse Véhicule 208.

Par ailleurs, en affichant une moyenne des émissions de CO2 en baisse de 34 g/km par rapport à 207, 208 se positionne en tant que leader de son segment. Ses technologies moteur de dernière génération et la quasi-généralisation du système de micro-hybridation e-HDi s’ajoutent au gain en masse et en aérodynamique de la voiture.

Avec cinq modèles dont 4 équipées du Stop & Start de nouvelle génération (e-HDi), l’offre diesel débute à 87 g/km de CO2, soit 3,4 l /100 km et ne dépasse jamais 99 g.

La Peugeot 208 ne dépassera pas les 99 g/km de CO2

Enfin, la 208 inaugure les nouveaux moteurs essence 3 cylindres 1.0 et 1.2 l VTi, avec une offre débutant à 99 g/km de CO2, soit 4,3 l /100 km. Avec les 25% de « matériaux verts » (recyclés ou d’origine naturelle) qui composent sa masse de polymères, elle franchit égalment une nouvelle étape en termes d’éco-conception.

Par exemple, le pare-choc arrière et le groupe moto-ventilateur sont entièrement réalisés dans ces matériaux. Ce type de pare-choc permettra, à lui seul, d’économiser 1.600 tonnes de pétrole sur une année, selon Peugeot.


Partagez l'article

 



                

    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    6 Commentaires sur "La Peugeot 208 ne dépassera pas les 99 g/km de CO2"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    Digapony
    Invité

    « LA Peugeot 208 ne dépassera pas les 99 g/km de CO2. » Aucune Peugeot 208 ne dépassera les 99 g ? Ben dis donc …

    bruno
    Invité
    Aucune 208 Diesel ne dépassera les 99grs de CO2/km, pour les essences c’est la moins puissante seulement. les autres seront au dessus. Bon, ce sera mieux ou au moins aussi bien que les concurrentes du même segment de marché. Bel effort de Peugeot d’accord mais on ne nous dit pas le prix de vente de cette 208 au printemps : en espérant qu’elle n’affiche pas des tarifs en hausse qui seraient dissuasifs pour « Madame/Monsieur tout le monde » sinon très peu l’achèteraient et finalement les économies d’énergies promises seraient réservées aux plus aisés, s’ils la choisissent en lieu et place d’une… Lire plus »
    Pastilleverte
    Invité
    de la communication « produits », forcèment avantageuse pour la fututr P 208, reste plusieurs bonnes nouvelles : réduction du poids et de l’encombrement avec habiatabilité/coffre préservée ou, augmentée, meilleurs résultats aérodynamiques et moteurs optimisés, y compris un essence sous la barre des 100g de CO2 (en espérant qu’un S & S vienne se traduire par des conso plus basses « en ville »). Peugeot n’est ni le seul, ni le premier constructeur à agir dans ce (bon) sens, mais on avait pris l’habitude de voir de genre de réalisations dans des marques d’outre-Rhin plutôt de « haut de gamme, A***, B***, M*** ou même… Lire plus »
    gp
    Invité

    … saluons néanmoins les efforts conssentis par Peugeot pour rendre « plus verte » ce nvl opus. De toute façon, vu les critiques faites à la 207 dès sa sortie, le cahier des charges de cette 208 s’est vite imposé comme une évidence : le « plus de », ça ne fonctionne plus, il était urgent de revenir à un peu plusde rationnalité. Quant aux conso, en l’absence de dispositif spécifique pour inciter les utilisateurs à adopter l’éco-conduite et à bannir les petits trajets très consommateurs, peu probable qu’elle tombe sous 5/100km (120 g. CO2/km)

    Jean
    Invité

    Effectivement, il s’agit uniquement des 208 diesel qui ne dépasseront pas la barre des 99g. Selon le site Féline 208 ( ), il y aura de nombreux moteurs essence qui débuteront, eux, à 99g !

    ecoenergie
    Invité

    Saluons les progres poids, consommation mais n’oublions pas que cela reste une solution a combustible fossile donc emettrice de C02 .ET ce que beaucoup oublient les moteurs diesel, même avec filtre émettent de particules cancerigènes et des NOx responsables de nombreux deces de personnes agées en faiblesse cardiovasculaire L’Etat Major de PSA cultive son passé l’excellence mecanique saura-t-il faire le passage – sans l’appui de Misubishi – aux vehicule purement electriques ?

    wpDiscuz