La plus grande centrale solaire suisse sur coopérative fruitière

Alors que le projet «swisspor Soleil» réalisé par Solstis dévoilait fin 2011 la plus grande installation photovoltaïque de Suisse romande, le voici déjà détrôné par une centrale de 1.2 MW installée à Vétroz, sur le toit de l’entreprise Biofruits SA.

Un projet gigantesque décliné en vert-jaune-bleu, bio, renouvelable et local, puisque l’entreprise de Vétroz s’est associé dans ce projet à ESR, L’Energie de Sion-Région SA, et Solstis pour l’installation.

« J’ai toujours souhaité installer une centrale photovoltaïque sur le toit de mon entreprise, explique Olivier Cordey, directeur de Biofruits SA. » Associer l’alimentation biologique à l’énergie solaire, un mariage guidé tant par la passion que par la raison. « Sur le fond, les énergies renouvelables véhiculent les mêmes messages que le bio: la qualité plutôt que la quantité, le souci de préserver à la fois l’environnement et notre bien-être, et enfin la volonté d’étendre la production jusqu’à la faire entrer dans la normalité, en faire une généralité. » Le directeur de Biofruits ne s’en cache pourtant pas, lui qui a souhaité être co-propriétaire de sa centrale, celle-ci représente également un investissement pour son entreprise.

« En 2005, lorsque nous avons démarré, le prix des panneaux était beaucoup trop élevé. » Depuis, le coût des modules a chuté de plus de 70%, et le seuil de rentabilité de BioSolaire SA est aujourd’hui de dix ans, alors qu’il aurait été de 25 à l’époque.

ESR recherche toits pour production de 40 Mégawatts

Ainsi depuis quelques semaines, le toit de Biofruits SA, à Vétroz, produit pas moins de 4.000 kWh par jour, pour une surface d’environ 8000 m2 de modules.

Pour Georges Darbellay, directeur Commerce et Energie chez Energie Sion Région (ESR), l’autre co-propriétaire à 50% de la centrale, qui surveille cette production en direct sur son écran d’ordinateur, BioSolaire constitue la plus grande installation du parc d’ESR. « Nous avons commencé à construire ou, comme ici, à co-financer des installations photovoltaïques en 2004. Aujourd’hui nous possédons quelque 10.000 m2 et cherchons toujours des toits pour développer nos projets. » Car l’énergie solaire, comme l’a clairement indiqué Doris Leuthard le mois dernier à Berne, aura sa place dans le virage énergétique que la pays devra prendre puisque d’ici 2050, notre pays devra produire 70 fois plus d’énergie solaire qu’en 2011, soit environ 10 milliards de kWh. « Pour la région de Sion, explique Georges Darbellay, cela représente proportionnellement 80 000 kWh, ou 80 mégawatts, et ESR se donne pour objectif d’en construire 40 d’ici 2050. »

Remplacer Mühleberg en dix ans

Un discours dans lequel se reconnaît Jacques Bonvin, directeur associé de Solstis, leader romand du photovoltaïque et concepteur-installateur de la centrale de Vétroz.

« En 2012, Solstis aura posé 70’000m2 de panneaux solaires, ce qui correspond à un parc de production fournissant plus de 0,4% de la production de la centrale de Mühleberg. Imaginons que demain nous ayons un Solstis par canton: en un an, on met en place une production équivalent au 10% de la centrale, et en dix ans on la remplace ! »

Il faut dire que chez Solstis, le slogan d’entreprise « Donner au monde l’énergie d’être durable » n’est pas un vain mot.

Prix solaire suisse 2006, 2009 et 2010, l’entreprise s’est distinguée par la réalisation des plus grands chantiers solaires du pays et vient de remporter la réalisation d’une installation de 1200 m2 carrés à Bangkok, sur le toit de l’ambassade de Suisse ainsi qu’une façade de 900 m2 pour un hôtel au centre de Beyrouth!

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "La plus grande centrale solaire suisse sur coopérative fruitière"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Samivel51
Invité

J’ai l’impression que la Suisse a un gros potentiel d’exploitation du solaire PV: avec leur importante capacite hydraulique, y compris en pompage-turbinage, ils peuvent stocker cette electricite produite dans la journee et la revendre, y compris a l’export, lors des pics de consommation du debut de soiree et du matin. Je suis surpris qu’ils n’investissent pas davantage dans ce domaine. D’autant qu’ils veulent sortir du nuclaire, je crois.

Tech
Invité

et en plus ils ont la finance qui leur arrive du monde entier ;o))) bon, je sors de ce troll.

Dan1
Invité

Enfin la Suisse vient de perdre des capitaux, car apparemment une élue EELV a rapatrié ses économies.

Sicetaitsimple
Invité
Du potentiel PV en Suisse , il y en a. Mais bon, concernant l’electricité: -La Suisse est (en volume annuel) autonome c’est-à-dire produit localement à peu près les 60TWh qu’elle consomme. – Elle a par ailleurs des contrats long terme d’achat d’électricité , notamment nucléaire francaise…Fesseinheim entre autres… – Elle est (toujours pour l’électricité) quasi totalement décarbonée ( nucléaire et hydraulique font la très grande majorité) et donc non soumise aux fluctuations des prix des fosilles ou aux “contraintes” carbone. – Elle n’a rien à craindre du point de vue approvionnement car il y a a peu près autant d’électricité… Lire plus »
Bemol
Invité

Vraiment la plus grande? A Genéve, sur les toits de PALEXPO on vient d’inaugurer le 16/10/2012 une centrale solaire de 48000 m2 d’une puissance de 42 MW.

Bemol
Invité

Correction: Lire 4,2 MW, merci

wpDiscuz