La plus grande chaufferie biomasse de France inaugurée

L’agglomération de Cergy-Pontoise a choisi de privilégier les énergies renouvelables pour son chauffage urbain en installant une nouvelle chaufferie biomasse.

Conçue et exploitée par Dalkia, cette nouvelle chaufferie biomasse inauguré officiellement le 4 décembre, fournira 360 000 MWh d’énergie thermique par an, ce qui en fait la deuxième plus importante par sa puissance en Ile de France.

L’apport de la biomasse permet au réseau collectif d’être aujourd’hui alimenté à 68% par des énergies renouvelables. En effet, le réseau Cyel valorise déjà l’énergie fatale issue de l’incinération des déchets sur le site mitoyen de Auror’Environnement.

L’introduction de la biomasse présente un double bénéfice environnemental et économique. Le bois énergie représentera 22% de l’énergie produite, et permettra chaque année de réduire les émissions de CO2 de 16 000 tonnes en année de transition (2009) puis de 35 000 tonnes en année pleine. Ensuite, en franchissant le cap des 50% d’énergies renouvelables, le réseau bénéficiera désormais d’un taux de TVA à 5,5% comme le prévoit la législation française en matière de promotion des énergies décarbonées.

La biomasse est une énergie renouvelable en pleine expansion, soutenue par les pouvoirs publics dans le cadre des politiques de « croissance verte » et de développement des énergies renouvelables. La nouvelle installation du réseau Cyel valorisera des bois collectés sous différentes formes à proximité du site. 45% de cette biomasse provient de plaquette forestière, c’est-à-dire de la part non valorisable par les exploitants et industriels du bois extrait des forêts (branches, bois impropres à un usage plus noble, cimes etc…), complétés par des bois d’élagage, des palettes logistiques en fin de vie ou du criblât de compostage.

Qu’est-ce que la biomasse ?

Utilisée comme combustible pour produire de l’énergie, la biomasse se définit comme de la matière végétale provenant de la sylviculture ou de l’agriculture. Ses formes principales sont le bois énergie, le biogaz et la paille. Solution d’avenir, la biomasse constitue la 1ère source d’énergies renouvelables produites en France, devant l’énergie hydraulique, éolienne et géothermique.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "La plus grande chaufferie biomasse de France inaugurée"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Guydegif(91)
Invité

On chauffe quoi l’été avec ces 2 chaudières voisines? Pourquoi ne pas faire de la Cogénération chaleur-électricité, priorité au chauffage l’hiver ou en saison froide et intermédiaire, priorité à la production délectricité l’été qd pas besoin de chauffage….. L’article ne le dit pas…Si pas Cogen faudra nous dire pourquoi, car ne pas produire d’électricité en même temps ou au lieu de chaleur, avec les mêmes installations, parait du gachis…ou un oubli gênant…Peut-être que c’est l’article qui l’a omis. Merci à Enerzine d’investiguer. A+ Salutations Guydegif(91)  

bmd
Invité

Un peu de réflexion! Le rendement de la cogénération n’est pas la somme du rendement de la production de chaleur et de celui de la production d’électricité! Traiter les deux séparément permet d’avoir une meilleure utilisation de l’énergie. La biomasse est beaucoup mieux employée à produire de la chaleur, et de plus elle se stocke! On l’utilise pour chauffer les maisons par réseau de chaleur,avec un rendement de 80 % et l’on utilise l’électricité venant du réseau pour les usages spécifiques!

Flobeb
Invité
La coégénération est un moyen de valoriser la chaleur résiduelle dont le niveau énergétique ne permet pas de produire de l’électricité. Elle est donc vertueuse et est favorisée par des contrats d’obligation d’achat par EDF. Elle est primordiale chez nos voisins européens mais la stratégie Nucléaire francaise freine son développement chez nous. Les réseaux de chaleurs sont un moyen formidable pour valoriser cette cogénération et sont d’ailleurs encouragés par les lois “grenenelle” mais freinés par les normes BBC qui privilégient l’hyper individualisation plutôt qu’une vision plus globale des questions énergétiques. Pour notre exemple, l’usine dincnération Aurore est une cogénération. Doubler la cogénération… Lire plus »
Guydegif(91)
Invité

OK, un peu de réflexion soit ! et l’été vous en faites quoi de la chaleur issue de la super chaudière biomasse? Le soleil nous en donne bien assez! Vous laissez l’installation (chère) à l’arrêt? OK, comme dit Flobeb, l’usine d’incinéartion Aurore voisine étant une cogen, on peut peut-être transférer la vapeur dispo de la chaudière biomasse en excédent vers l’installation de cogen…surtout l’été. Pas une idée ça? A+ Salutations Guydegif(91)

marcarmand
Invité

Ca ne me parait pas très rationnel de générer de l’électricité avec la biomasse. Comme c’est de l’énergie stockée, il vaut mieux l’utiliser l’hiver lorsque les besoins de chauffage sont les plus grands, et laisser EDF s’occuper de produire de l’électricité en été.

wpDiscuz