La plus grande unité de production d’oxygène du monde en Afrique du Sud

Les compagnies Air Liquide et Sasol ont signé récemment un contrat à long terme pour la fourniture de grandes quantités de gaz industriels au site de Sasol, situé à Secunda à 140 km environ à l’est de Johannesburg en Afrique du Sud.

Air Liquide investira environ 200 millions d’euros pour la construction de la plus grande unité de séparation des gaz de l’air (ASU) jamais réalisée, d’une capacité totale de 5.000 tonnes d’oxygène par jour (soit l’équivalent de 5 800 tonnes par jour au niveau de la mer), une étape majeure dans l’histoire de la production de gaz industriels.

Le Groupe Air Liquide a déjà livré plusieurs ASU sur ce site au cours des 40 dernières années. Pour l’industriel français, ce contrat représente une étape importante dans ce partenariat car Sasol externalise pour la première fois ses besoins en oxygène sur son site de Secunda. L’oxygène fourni par Air Liquide sera utilisé par Sasol pour la production de carburants de synthèse.

Air Liquide va concevoir, construire, gérer et exploiter cette nouvelle ASU, faisant ainsi bénéficier Sasol de son expertise internationale en matière d’approvisionnement en oxygène. Les équipes Ingénierie et Construction d’Air Liquide vont utiliser leurs technologies de pointe pour cette ASU de très grande taille et ainsi apporter une efficacité, fiabilité et sécurité maximales tout en augmentant les capacités de production.

Cette nouvelle ASU, dont la mise en service est prévue pour décembre 2017, permettra par ailleurs à Air Liquide d’approvisionner en oxygène et en argon le marché en pleine croissance des gaz industriels en Afrique du Sud.

"Air Liquide se réjouit de renforcer sa collaboration avec Sasol, partenaire de longue date, et de réaffirmer son engagement à l’égard de l’Afrique du Sud. La technologie de pointe qui sera déployée pour ce projet conforte notre position de leader dans les technologies de production d’oxygène, et nous sommes très fiers d’annoncer cette nouvelle étape majeure dans l’histoire du Groupe" a déclaré Benoît Potier, PDG d’Air Liquide.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "La plus grande unité de production d’oxygène du monde en Afrique du Sud"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Papijo
Invité

Le client d’Air Liquide “Sasol” est réputé comme le spécialiste mondial de la conversion du charbon en carburants liquides. Leur technologie (Fischer-Tropsch) est connue depuis avant la dernière guerre et nous permettra de continuer à brûler de l’essence ou du gas-oil pendant quelques siècles après que les puits de pétrole auront été épuisés ! Il est réconfortant que Sasol continue à investir dans ce domaine.

seb
Invité

Quand vous soutenez Coal To Liquid, rassurez moi, c’est du second degré ?! Parce qu’un procédé qui permet 1/2 tonne de CO2 par baril produit (avant de mettre le dit baril dans une rafinerie puis une grosse bagnole), j’ai du mal à trouver ça entousiasmant… Mais bon vu que personne ne veut faire de centrale à séquestration de CO2, il faut bien qu’air liquide vende ses trucs… Moi je préfererais qu’ils investissent dans de l’hydrogène !

wpDiscuz