La plus longue ailette de turbine nucléaire du monde est française

Alstom a lancé lundi, la LP75, une très longue ailette terminale de module basse pression1 pour turbines à vapeur nucléaires, à l’occasion du sommet « Nuclear New Build » de Shanghai.

Cette nouvelle ailette de 75 pouces (1,9 mètres) est la plus longue au monde.

La surface d’échappement2 associée est la plus grande du marché et atteint 58 m2. Conçue pour être utilisée dans le module basse pression de la turbine nucléaire à vapeur Arabelle d’Alstom, cette nouvelle ailette a été développée à partir du modèle actuel de 69 pouces (1,75 mètres) afin de garantir un meilleur rendement que les turbines à vapeur actuelles.

Le module basse pression LP75 réduit d’un cinquième les pertes d’échappement par rapport au module basse pression LP69. Cela permet de diminuer les pertes d’énergie, tout en maximisant la production d’électricité. En fonction des conditions spécifiques d’un projet, l’exploitant de la centrale pourra bénéficier d’un gain de puissance d’environ 10 MW, soit un volume suffisant pour répondre à la consommation annuelle d’électricité de 60 0000 foyers chinois.

La nouvelle ailette permet notamment d’accroître la puissance électrique fournie par n’importe quel modèlede réacteur dans des conditions climatiques froides et très froides. Elle est ainsi particulièrement bien adaptée auRoyaume-Uni, à la Scandinavie, ou aux zones côtières des régions tempérées à très froides.

La plus longue ailette de turbine nucléaire du monde est française

[ Turbine nucléaire à vapeur Arabelle ]

« Notre ailette terminale de 69 pouces, aujourd’hui en exploitation commerciale à Oskarshamn, en Suède, était déjàla plus longue ailette au monde. La nouvelle ailette de 75 pouces capitalise sur l’expertise actuelle d’Alstom et donnera à nos clients du secteur nucléaire la puissance électrique supplémentaire dont ils ont besoin pour accroître la performance de leur centrale », a expliqué Patrick Fragman, Senior Vice-Président d’Alstom.

La gamme d’ailette terminale d’Arabelle comprend désormais trois tailles – 57 pouces (1,45 mètre), 69 pouces et 75 pouces offrant ainsi une plus grande flexibilité dans la conception des centrales. Le module de basse pression LP75 utilise la même technologie de rotor soudé et de conception d’ailette terminale légère que les autres modèles de la gamme. Il partage également avec ceux-ci des processus de fabrication similaires ainsi que de multiples pièces et composants, limitant ainsi les risques d’avaries et les arrêts forcés.

Turbine nucléaire à vapeur Arabelle

[ Centrale nucléaire d’Oskarshamn en Suède, équipé avec ailette terminale de 69 pouces d’Alstom ]

La turbine à vapeur Arabelle équipe actuellement six centrales nucléaires et équipera 18 autres unités en cours de construction dans quatre pays. Elle offre une fiabilité exceptionnelle de 99,96 %.

1 Les ailettes terminales font partie du module basse pression d’un turbo-alternateur à vapeur qui transforme en électricité l’énergie thermique contenue dans la vapeur, au sein d’une centrale nucléaire. Les ailettes plus longues permettent de réduire les pertes d’échappement, d’accroître l’efficacité de la turbine à vapeur et d’optimiser encore plus le vide dans le condenseur. L’ensemble de ces atouts contribuent à améliorer la puissance électrique d’une centrale nucléaire.

2 La surface d’échappement est mesurée à la sortie de l’ailette.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz