La pompe à chaleur aérothermique Aqualis Inverter CIAT

CIAT élargit sa gamme de pompes à chaleur aérothermiques basse puissance avec le modèle Aqualis Inverter, destinée au marché de l’habitat neuf ou en rénovation.

Aqualis Inverter est un concept monobloc qui s’installe à l’extérieur et fonctionne jusqu’à des températures de -20°C. Dotée de la dernière génération de compresseur DC Inverter, elle adapte en permanence sa puissance en fonction des besoins thermiques réels de la maison, en faisant varier la vitesse du moteur du compresseur et réduit ainsi de 30% la consommation énergétique.

Alors que les pompes à chaleur traditionnelles fonctionnent uniquement en mode tout ou rien (marche ou arrêt) et s’arrêtent dès qu’est atteinte la température désirée, les compresseurs DC Inverter abaissent simplement leur vitesse jusqu’à un niveau minimum et optimisent ainsi le rendement énergétique. Cette modulation permet également à Aqualis Inverter d’assurer seule l’intégralité du chauffage. En effet, dans la plupart des cas, un réchauffeur de boucle électrique pour les plages de basses températures ne sera pas nécessaire.
[DEVIS|15]
Aqualis Inverter délivre une eau chaude pouvant aller jusqu’à 60°C, régime de température largement dimensionné pour des émetteurs de type radiateurs basse température ou plancher chauffant. Dans le cas de marchés de rénovation, elle peut aussi se coupler à une chaudière existante et fonctionner en relève de chaudière. Aqualis Inverter est également réversible et permet d’apporter un rafraîchissement d’air confortable l’été.

La pompe à chaleur aérothermique Aqualis Inverter CIAT

Avec le ballon SANI 300 L (en option), Aqualis Inverter est une solution économique pour la production d’eau chaude sanitaire de la maison. Deux programmes journaliers sont disponibles pour planifier l’enclenchement des cycles de chauffage de l’ECS en heures creuses.

Aqualis Inverter est proposée en deux versions, avec des puissances calorifiques respectives de 4,5 à 10,5 kW et de 4,5 à 12,5 kW. Elle fonctionne avec une alimentation en 230 V -1-50 Hz et utilise le fluide frigorigène R410A.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

9 Commentaires sur "La pompe à chaleur aérothermique Aqualis Inverter CIAT"

avatar
  Souscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Perspicace
Invité

Il était temps, ça c’est de l’effet d’annonce!!! j’aimerai bien voir les rendements tiens!!

Jean-nicolas
Invité

Le site est-il sponsorise par CIAT? Je m’interroge en voyant les dernieres nouvelles ayant trait aux pompes a chaleur….4 traitent de CIAT et de leurs produits. Sans vouloir polemiquer plus que necessaire, ce genre d’article devrait etre affiche sous l’etiquette « publicite ».

enerZ
Invité

Désolé de vous décevoir mais Enerzine n’est en aucun cas sponsorisé par CIAT.. Il apparaït simplement que des informations sont disponibles régulièrement pour ce fabricant.. Par contre l’idée de transformer ce genre « d’information » en fiche produit par fournisseur, pourquoi pas ! les lecteurs pourraient effectivement s’y retrouver plus facilement…

Denlaf
Invité
Je ne suis pas un grand promoteur de la thermopompe qui puise son énergie dans l’air. La performance diminue par temps froid. On prétend généralement que la thermopompe air-eau ou air-air n’est plus rentable en bas de -12 degrés Celsius. À cette température, 1 kWh d’énergie électrique investi dans la thermopompe ne rapporte que 1 kWh d’énergie thermique (rendement nul).Mais dans l’article on parle d’un fonctionnement rentable jusqu’à -20 degrés Celsius. J’aimerais qu’on me parle du rendement dans ces conditions. Je préfère de beaucoup les thermopompes eau-eau ou eau-air qui fournissent toujours un rendement intéressant (C.O.P. varie entre 4 et… Lire plus »
Guydegif(91)
Invité

Combinaison PAC Air/Eau + ECS intéressante à considérer, en optimisant les plages de travail pour les 2 utilisations. Je reprendrais l’idée de Perspicace quant à obtenir des chiffres de rendement, conso, puissance, etc…mais je vais trouver ça sur le site CIAT… Je rebondis sur la critique de Jean-Nicolas pour dire que même si ça fait office de pb, autant dire ce que savent faire certains produits, avec des arguments réels et factuels, objectivement ça sert aussi d’info,…            donc rien à redire ! Sorry ! A+ Salutations Guydegif(91)

gp
Invité
Depuis le tps qu’on va rabat les oreilles que les PAC c’est une des solutions de demain pour le chauffage… D’accord, elles auront tjrs besoin d’électricité pour fonctionner et contribueront inévitablement à accentuer un peu plus encore le délicat pb de la pointe hivernale, mais tout cela est à relativiser / au chauffage électrique tel qu’on le connait depuis trop lgtps deja chez nous… et puis, pour les régions au climat hivernal doux, force est d’admettre que C une solution qui va plutot bien… de toute facon, la solution miracle, C dans les livres uniquement : le gaz naturel, énergie… Lire plus »
Pierro
Invité

slt j suis lyceen j orais besoin d infos pour une maison chauffee avec une pac complete d un plancher chauffant , j aimerais reprendre les calorie de l air , le reinjecter dans une autre pompe qui elle chaufferai mon eau sanitaire , j aimerai le presenter dans un oral , j ai besoin d un appui informatique et de schemas assez bien d etaillees , j ai l impression que je ne participe pa de la bonne maniere a votre debat je m en exuse

Scarabeo
Invité

Oups, 1kw d’energie fourni pour 1kw restitué s’appelle un rendement de 100% soit un cop de 1 enfin d’après mes souvenirs scolaires !

Scarabeo
Invité

je voulais dire kwh et non kw bien sûr !