La population mondiale prend conscience de son impact

D’après une étude publiée mercredi, près de 9 consommateurs sur 10 dans le monde déclarent qu’ils souhaiteraient se tourner vers des fournisseurs d’énergie offrant des produits et des services qui aideront à la réduction du niveau d’émission des gaz à effet de serre.

Cette étude, menée en ligne par Accenture sur un panel de plus de 7 500 consommateurs dans 17 pays en Amérique du Nord, en Europe et en Asie, indique que 89 % de tous les consommateurs interrogés se tourneraient volontiers vers des fournisseurs d’énergie à faible taux d’émission de carbone.

La vaste majorité (85 %) des sondés se sont déclarés soit ‘extrêmement’ ou ‘relativement’ concernées par les changements climatiques, et 81% d’entre eux ont affirmé qu’ils affectent directement leurs vies.

Alors que la majorité (plus de 80 %) des consommateurs pensent que les changements climatiques auront le plus grand impact sur le temps et l’écosystème, trois sur quatre (74 %) ont déclaré qu’ils auront aussi un effet significatif sur la santé des gens.

Les pays émergents sont les plus concernés

Ce sont  dans les pays émergeants que l’inquiétude liée au changement climatique se fait le plus sentir. 97% des consommateurs interrogés au Brésil, en Chine et en Inde ont admis être inquiets quant aux changements climatiques, contre 85 % sur l’ensemble du panel.

En outre, 98 % des personnes interrogées via internet dans ces trois pays pensent que le changement climatique affectera directement leurs vies, par rapport à 73% des personnes interrogées en Europe.

C’est dans ces trois pays émergents que les sondés (uniquement selectionnés parmi la population urbaine) paraissent également les plus au fait du niveau d’effort requis par leurs pays en vue atteindre leurs objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Par exemple, plus de 80% ont déclaré éviter de prendre leur voiture (Par rapport à une moyenne de 68 % pour toutes les autres personnes interrogées) et d’acheter des produits alimentaires importés par voie aérienne (contre une moyenne de 63 % pour les autres)

Pour 9 personnes sur 10 dans le monde, la perception de n’importe quel fournisseur d’énergie serait négative si elle ne menait aucune action concrète pour lutter contre le réchauffement climatique.

Parmi elles, plus de la moitié s’est déclaré prête à se tourner vers d’autres fournisseurs de gaz ou d’électricité si leur fournisseur actuel ne prenait aucune mesure. 61% ont déclaré la même chose concernant leur fournisseur de pétrole.

De plus, près de deux tiers (64 %) des personnes interrogées à l’échelle mondiale se sont dit prêtes à payer le prix fort – une prime de 11 %, en moyenne – pour des produits et services qui produisent de plus faibles émissions de gaz de serre.

L’influence des consommateurs

Selon Sander van’t Noordende, chef de la direction du groupe Accenture’s Resources, l’impact de la conscience du réchauffement climatique devrait s’étendre jusqu’à toucher l’ensemble des acteurs économiques : 

"Des compagnies pétrolières et gazifières aux commerçants en passant par les compagnies de services financiers, aucun fournisseur de produits ou services ne sera épargné par l’action et l’examen minutieux du consommateur".

Cette étude démontre également que les consommateurs agissent d’ores et déjà sur leurs préoccupations quant aux changements climatiques. La plupart des sondés ont déclaré recycler ‘fréquemment’ le papier ou le plastique (71 %), éteindre leurs appareils électriques lorsqu’elles ne s’en servent pas (62 %), ainsi que le chauffage ou l’air conditionné à la maison (61 %) et utiliser des ampoules électriques à haute performance (59 %). Plus d’une personne sur trois (41 %) affirme qu’elle achète régulièrement des produits contenant du matériel recyclé.

L’étude d’Accenture sur le changement climatique est basée sur une enquête effectuée en ligne auprès de 7 526 consommateurs dans 17 pays de par le monde.

L’enquête ciblait l’Amérique du Nord (1 511 personnes), l’Europe (3 512 personnes interrogées), le Japon et l’ Australie (1 001 personnes ), ainsi que le Brésil, la Chine et l’Inde ( 1 502 personnes interrogées).

L’échantillon était représentatif de la population générale dans les différents pays à l’exception des pays à économie émergeante, ou un l’échantillon concernait la population urbaine.

 
(src: CP – Accenture)
Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz