La Poste lance un appel pour 500 véhicules électriques

La Poste a annoncé hier, le lancement d’un appel d’offres à l’échelle européenne pour la livraison dès 2008 de 500 voitures électriques pour la distribution du courrier.

La Poste a engagé dès 2003 une politique de développement durable destinée à réduire de façon significative les émissions polluantes de ses véhicules. Des facteurs ont ainsi testé, dans des conditions réelles, huit voitures électriques " nouvelle génération ", pour la collecte et la distribution du courrier à Paris et à Bordeaux.

Deux ans après le début de l’expérimentation et plus de 100 000 km parcourus par les facteurs, le test est concluant. La Poste décide donc de passer de 8 à 500 véhicules. Compte-tenu de l’ampleur de la commande, La Poste lance un appel d’offres européen qui doit permettre aux constructeurs de proposer des véhicules au meilleur coût, mais aussi des conditions de maintenance et d’entretien des voitures sur l’ensemble du territoire ainsi qu’un dispositif de recyclage des batteries.

Le potentiel de véhicules électriques pour les besoins de la distribution du courrier est estimé aujourd’hui à au moins 10 000 unités. Si les 500 véhicules électriques donnent satisfaction, La Poste déploiera un vaste plan d’équipement en voitures électriques à horizon de 5 ans.

Avec ces véhicules, les facteurs bénéficient de facilités d’accès et d’utilisation dans les centres-villes ou dans certaines grandes agglomérations, notamment en cas de restriction de circulation pour cause de pollution ou d’encombrements. Ces véhicules contribuent également de manière sensible à l’amélioration des conditions de vie au travail des facteurs (réduction du bruit, du stress, de l’accidentologie…).

Par ailleurs, le test s’est révélé positif tant sur le plan technique (autonomie, conduite…) que sur le plan économique. Un "kilomètre électrique" coûte en moyenne six fois moins cher qu’un " kilomètre diesel " sur la base du prix actuel du pétrole et, surtout, l’utilisation de voitures électriques permet d’économiser 4 tonnes de CO2 par an et par véhicule, par rapport à une voiture traditionnelle. Au total, dès 2008, l’acquisition de ces 500 véhicules permettra donc une diminution de 2000 tonnes de CO2.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "La Poste lance un appel pour 500 véhicules électriques"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
pierre
Invité

bravo, mais juste une petite question: l’électricité viendra d’où? peut-être (!) de centrales nucléaires? sinon de quoi? alors, on remplace une énergie polluante par une autre, certes différente, mais au moins aussi polluante. De quoi construire encore quelques nouvelles centrales, mais qui, en plus de la pollution, ne coûtent pas trop cher!

wpDiscuz