La Poste met ses facteurs au véhicule électrique

Le groupe La Poste cherche à rendre plus écologique la distribution du courrier. Au programme : quads et vélos électriques, camions à double pont et TGV postal.

L’objectif affiché : réduire de 15% les émissions de CO2 du groupe liées au transport d’ici 2012.

Selon la Poste, déjà 18 000 tonnes de CO2 ont été économisées entre 2003 et 2007, ce qui représente une réduction de 6% de ses émissions.

Pour l’étape suivante, un Plan National des Transports Propres a été défini, articulé autour de 3 axes.

  • Une politique industrielle d’acquisition de transports ‘propres’.
  • La promotion et la diffusion du transport et de la ‘conduite propres’ auprès des entreprises et collectivités locales.
  • La recherche et le développemennt des moyens de transports de demain.

Au coeur du dispositif : l’intégration de nouveaux véhicules électriques pour la distribution du courrier. La Poste rappelle que chaque année, 100 000 facteurs parcourent 760 km par an, soit 50 fois le tour du monde à chaque tournée. Pour réduire sa facture de carburant et ses émissions de CO2, le groupe compte intégrer sous peu 500 véhicules électriques à sa flotte. A termes, ils seront 10 000 d’ici 5 ans. Une consultation européenne est actuellement menée en vue d’équiper ses services de 300 quads électriques en 2009, puis 3 000 d’ici 2012. Enfin, à partir de décembre 2008, 1 000 facteurs bénéficieront de l’assistance électrique sur leur vélo.

La Poste est en train de tester en circuit un nouveau modèle, inédit, de véhicule électrique. Ce véhicule à trois roues sera capable de transporter 100 kg de courrier. Les premiers prototypes doivent être livrés dès le début de l’année 2009

Par ailleurs, pour réduire le trafic, 100 camions équipés de semi-remorques à double pont seront mis en service. La Poste met également en évidence le recours au TGV, qui vise à "remplacer progressivement le maximum de liaisons aériennes et routières grande distance par du Fret à grande vitesse."

Pour accompagner ce développement, la Poste a mis en place deux nouvelles filiales, l’une pour le déploiement des véhicules électriques, et l’autre pour assurer la promotion de l’éco-conduite. 60 000 facteurs doivent ainsiêtre formés d’ici 2009, pour atteindre un objectif d’économie de 5 millions de litres de carburant par an, et 10 000 tonnes de CO2.

[Voir aussi : 300 facteurs en quads électriques]
Partagez l'article

 



            

Articles connexes

Poster un Commentaire

8 Commentaires sur "La Poste met ses facteurs au véhicule électrique"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Guydegif(91)
Invité

Très Bonnes initiatives pour oeuvrer pour le DD !Programme dynamique pour tester les nouvelles solutions électriques ! Bravo ! Bonne continuation !A+ Salutations Guydegif(91) 

naratai
Invité

Très bien, sauf que je vois pas très bien ce que vient faire dans une politique de reduction des emissions de CO2 le remplacement des vélos normaux par des vélos électriques.Il faut donc espérer que les quads remplaceront des voitures et non pas des vélos  ou alors il faut distinguer la politique de réduction des émissions de celle de modernisation de la distribution du courrier.Ptet un peu pessimiste 🙂

Champvi
Invité

il faut evidemment voir aussi les interets directs de la poste : quad ou velo electrique = facteurs plus rapide donc moins de facteurs necessaires (plus de courriers emportés, moins d’aller retour avec le centre de trie à faire…)mais la poste montre un bel exemple depuis quelques années deja. bravo.

Jerome
Invité
Je n’en ai jamais été le témoin.Les accélérations sont violentes, le point de patinage est souvent maintenu au feu rouge, le moteur tourne pendant les chargements et déchargements… La conduite est faite sans anticipation de freinage ou de relance… C’est très très loin de l’éco-conduite. D’ailleurs, je crois que l’ADEME évaliue entre 20 et 30% les réduction de consommation par l’adoption de l’éco-conduite… Si La Poste n’est qu’à 6%, c’est bien que les résultats ne sont le fait que de la “technique”, comme le choix du rail plutôt que la route. Dommage, car ce n’est pas là que les progrès… Lire plus »
David
Invité

D’après ce que j’en sais les vélos électriques viendront en remplacement de mobylette. Ou seront mis à disposition de facteurs ayant des pb de santé.Le quad seront bien sûr pour remplacer des voitures…

naratai
Invité

Je l’espere de tout coeur, mais comme en ce moment on a tendance a enrober de vert tout et n’importe quoi je deviens mefiant sur les effets d’annonce.Ceci dit, même si les quads remplacent les voitures cela restera positif, car les commandes de la poste permettront de les fabriquer industriellement et donc peut être de les avoir sur le marché un jour pour tout le monde.

trimtab
Invité
Il est toujours positive quand un grand ‘utilisateur’ de ‘transport’ de toutes sortes commence à avoir un regard très large sur l’avenir de ses propres besoins en . En envisageant toutes sortes de ‘véhicules’ (cycle, tricycles, quads etc) à énergie plus propre,  leur démarche peut servi de catalyseur et d’élement de communcation pour ‘remorquer’ l’industrie des constructeurs de vehicules vers une nouvelle ‘approche’ et des solutions techniques très variés, et nous éloigner de notre perception actuelle du mot ‘voiture’ pour aller vers des ‘ORNI’s (Objets Roulant Non Identifiés) qui vont être nos ‘moyens’ (bien plus ‘propre’ ) de transport de demain, qui… Lire plus »
Yull
Invité

“100000 facteurs, 760 km/an” cela fait du 3.5 km/jour travaillé . Enorme?.maintenant avec un véhicule électrique , encore + énorrme.Vivement le robot electrique facteur comme cela on aura plus besoin de se lever.

wpDiscuz