La production pétrolière reste pertubée au Nigéria

Le Nigeria perd 800.000 barils de pétrole brut par jour du fait des attaques menées contre les oléoducs et les plate-formes pétrolières et des prises d’otage par les militants du Mouvement pour l’émancipation du Delta du Niger (MEND), selon des responsables du Département national des ressources pétrolières (DPR).

Ces pertes s’élèvent à plus de 30 pour cent de la production pétrolière quotidienne du pays qui est de 2,5 millions de barils. Avec le prix du baril qui tourne autour de 67 dollars US (vendredi dernier), c’est une perte journalière de 57 millions de dollars US.

Le Nigeria, plus grand pays producteur de pétrole d’Afrique et membre important de l’Organisation des pays producteurs de pétrole (OPEP), a récemment annoncé son projet d’augmenter sa production de 600.000 barils quotidiens supplémentaires à la fin de ce trimestre.

(src : Panapress)
Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz