La puissance installée éolienne double au Canada

Le Canada a installé une puissance record de 657 MW en nouvelle capacité d’énergie éolienne en 2006, représentant plus d’un milliard de dollars en nouveaux investissements, fracassant du même coup le record de 240 MW de nouvelle capacité annuelle établi en 2005.

La puissance installée totale d’énergie éolienne au pays est maintenant à 1 341 MW, soit près du double de la puissance déjà installée au Canada au début de l’année, une capacité suffisante pour satisfaire les besoins en électricité de quelque 406 000 résidences au Canada.

"L’énergie éolienne connaît un succès phénoménal au Canada, et on se souviendra de l’année 2006 comme ayant été l’année charnière au cours de laquelle on aura commencé à harnacher de manière convaincante le pouvoir de l’éolien et d’en récolter les bienfaits tant au plan de l’économie que de l’environnement", affirme Robert Hornung, le président de l’Association canadienne de l’énergie éolienne* (ACEE).

"Les projets d’énergie éolienne procurent des bénéfices économiques considérables à des communautés situées en milieu rural partout au Canada, grâce aux investissements consacrés, à la création d’emploi, aux revenus de location tirés par les propriétaires terriens, ainsi qu’aux nouvelles sources de recettes fiscales que cela signifie pour les municipalités. De plus, puisque l’énergie éolienne n’émet pas de polluants atmosphériques ni de gaz à effet de serre, le déploiement accru de l’énergie éolienne contribue à l’atteinte par le Canada de ses objectifs en matière d’air pur et de changements climatiques."

Cette année, des nouveaux projets éoliens ont commencé à produire de l’énergie en Alberta, en Saskatchewan, au Manitoba, en Ontario et en Nouvelle-Ecosse; d’autres projets devraient commencer à entrer en production d’ici la fin de l’année au Québec et à l’Ile-du-Prince-Edouard. Parmi les divers projets éoliens entrés en production cette année, signalons celui du plus vaste parc éolien au Canada, le projet Prince en Ontario, d’une puissance de 189 MW, en plus de nombreux projets éoliens de moins de 1 MW en Nouvelle-Ecosse. L’Ontario est l’endroit au pays où l’on retrouve la quantité la plus élevée de puissance installée au Canada à ce jour (413 MW); viennent ensuite l’Alberta (384 MW), le Québec (212 MW) et la Saskatchewan (171 MW).

"Le Canada est à l’aube d’une croissance fulgurante de l’apport de l’éolien à la filière énergétique, alors que les gouvernements provinciaux prévoient atteindre une puissance installée d’au moins 10 000 MW d’énergie éolienne d’ici 2015," signale M. Hornung. "Si le Canada entend atteindre cet objectif, voire le surpasser, les gouvernements fédéral et provinciaux doivent continuer à conjuguer leurs efforts et mettre en place un encadrement à la fois stable et durable en vue de favoriser le développement de la filière éolienne au Canada."

* L’Association canadienne de l’énergie éolienne (ACEE) regroupe plus de 250 entreprises actives dans le secteur de l’énergie éolienne au Canada, notamment des fabricants d’éoliennes et de composantes d’éoliennes, des promoteurs de parcs d’éoliennes, et des fournisseurs de divers services connexes. L’ACEE vise la conclusion d’engagements ou l’installation au Canada d’une puissance d’énergie éolienne d’au moins 10 000 MW d’ici 2010.

 
(src : ACEE)
Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz