La R1e électrique de Subaru se recharge en 5 minutes

Subaru Canada, a dévoilé le 16 février son prototype de véhicule électrique R1e à l’occasion du Salon international de l’auto du Canada à Toronto.

Le R1e, qui se fonde sur la minivoiture R1 déjà commercialisée au Japon, a été conçu autour d’une nouvelle technologie de batterie au manganèse lithium-ion (Li-ion) qui permet de recharger le véhicule à 90 pour cent de sa capacité en seulement cinq minutes, au moyen d’une borne de recharge exclusive.

Cela signifie que le R1e pourrait être rechargé en presque aussi peu de temps qu’il n’en faut pour faire le plein de carburant d’un véhicule à essence, ce qui demande en moyenne environ trois minutes. Voilà qui constitue un avantage considérable par rapport aux autres véhicules électriques, qui sont nombreux à nécessiter huit heures pour la recharge. Le R1e est conçu pour circuler avec une autonomie de quelque 120 kilomètres en pleine charge. Les nouvelles batteries Li-ion sont par ailleurs très compactes et légères – le format du bloc batterie du R1e se comparant à un magnétoscope – et leur durée de vie prévue est de dix ans ou 150 000 kilomètres.

"Les batteries sont l’élément clé dans le développement de véhicules électriques pratiques à opérer, à la fois sécuritaires, confortables et fonctionnels", d’expliquer le président et directeur général de SCI, Katsuhiro Yokoyama. "La batterie compacte haute performance lithium-ion utilisée dans le R1e constitue un pas de géant dans la réalisation de véhicules électriques réellement pratiques."

Les nouvelles batteries Li-ion qui servent dans le R1e ont été mises au point par NEC Lamilion Energy Co. Ltd. (NLE), une coentreprise née de l’union de Fuji Heavy Industries, la société mère de Subaru, et de NEC Corp. En combinant la technologie de l’élément de batterie laminé au Li-ion de NEC et celle du bloc batterie automobile de Subaru, NLE met au point des batteries secondaires pour plusieurs applications, notamment les véhicules électriques, les véhicules électriques à pile à combustible, et les véhicules hybrides comme le Subaru B5-TPH (Turbo Parallel Hybrid) récemment dévoilé au Salon international de l’auto d’Amérique du Nord.

En outre, FHI est au stade des essais de rendement sur les piles prototypes d’un nouveau condensateur Li-ion doté d’une densité de puissance accrue (puissance instantanée) et d’une grande densité d’énergie (distance de croisière) pour un véhicule de prochaine génération qui répondra aux objectifs de durabilité de l’environnement sans compromettre la performance.

Cela pourrait entre autres aider à répondre à la demande accrue d’autobus, de camions et autres véhicules de promenade fonctionnant au carburant de remplacement. De plus, ce nouveau condensateur pourrait éventuellement être appelé à remplacer les batteries traditionnelles au plomb-acide.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz