La RATP va faire de grosses économies grâce aux LEDs

L’entreprise Soitec et le groupement Philips / Step ont annoncé fin février avoir remporté l’appel d’offres européen lancé par la RATP en juin 2012 pour le remplacement des 250.000 points lumineux de ses 302 stations de métro et de ses 66 gares de RER.

Le marché d’éclairage à LED divisé en 6 lots, porte sur l’ensemble des lampes et des tubes des espaces du métro et du RER de la RATP. Il représente au total un montant de 11 millions d’euros pour une durée de 48 mois. Cinq lots ont été remportés par Philips associé à Step au sein d’un groupement, et un seul par l’entreprise française Soitec.

Cette opération permettra de remplacer les 250.000 points lumineux de la RATP d’ici quatre ans, soit plus que l’éclairage public de Los Angeles. La RATP deviendra alors le 1er réseau de transports existant intégralement équipé de LED dans ses espaces. Cet éclairage LED présente de nombreux avantages notamment en matière de respect de l’environnement.

Dans la réponse à cet appel d’offres, Philips s’est associé à la société Step (Solutions Techniques d’Eclairage Professionnel), intégrateur français, doté d’une expertise sur des solutions LED spécifiques complémentaires de l’offre Philips. Ce marché permet à l’entreprise seine-et-marnaise l’embauche de personnel complémentaire ainsi qu’un partenariat avec l’ESAT (Etablissement et Service d’Aide par le Travail) d’Hautefeuille (77).

Depuis août 2009, l’entreprise a mené de nombreuses expérimentations avec par exemple le remplacement de l’ensemble des points lumineux de la station de métro Censier-Daubenton (début 2010), du siège de la RATP (2010) et de certains sites industriels de l’entreprise (2011). Elle a donc pris la décision de généraliser l’éclairage à LED sur ses réseaux métro et RER, ce qui représente une surface d’environ un million de m2 à éclairer.

Une centaine de stations et gares seront ainsi traitées chaque année, entre 2013 et 2017. Le début du déploiement s’opérera mi-avril 2013 avec la station de métro Franklin D.Roosevelt (lignes 1 et 9). Ce projet est intégralement financé par la RATP.

Cette décision accompagne la politique énergie-climat de l’entreprise qui vise à réduire sa consommation énergétique et ses émissions de gaz à effet de serre à périmètre constant de 15% à l’horizon 2020 (par rapport à celle de 2004).

Aujourd’hui, la consommation d’énergie électrique des espaces de transport représente environ 12% de la consommation énergétique globale de la RATP. Le changement de l’ensemble des sources lumineuses traditionnelles par des LED à haute efficacité énergétique entraînera une réduction de plus de 50% de la consommation d’énergie nécessaire à l’éclairage des réseaux métro et RER et de réduire d’autant les émissions de gaz à effet de serre associés.

* Lampes à diodes électroluminescentes (Light-Emitting Diode)

Partagez l'article

 



         

Articles connexes

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "La RATP va faire de grosses économies grâce aux LEDs"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
trimtab
Invité

“…..250.000 points lumineux de ses 302 stations de métro et de ses 66 gares de RER…..” Et combien de PLR (Points Lumineux Roulants) dans ses bus , rames de metro et d’autres tramways ? Est ce que ceux là vont aussi être ‘Lediser’ ? Il doit en avoir des millions la aussi. Tant à faire du LED (Light Energy Downsizing) allons jusqu’au bout du tunnel et les ‘lumières’ qui y circulent ! trimtab

Pastilleverte
Invité
CITATION : “entraînera une réduction de plus de 50% de la consommation d’énergie nécessaire à l’éclairage des réseaux métro et RER et de réduire d’autant les émissions de gaz à effet de serre associés”. Ah bon ? je croyais que l’électricité en France était à environ 80% d’origine nucléaire, qui, sauf erreur de ma part, n’émet pas de GES, au moins à la production. Mais il est vrai que la com’ d’une grande entreprise se doit de rajouter la mantra “lutte contre le réchauffement climatique initié par les émissions anthropiques de GES” ou formulation équivalent pour avoir une bonne note… Lire plus »
maxxxx
Invité

Pour rappel : Tube fluorescent : 60-90 lm/W (suivant type de tube et ballast) Lampe à iodures métalliques : 80-100 lm/W LED blanches : 40-110 lm/W Même si la RATP se paye la rolls des LED commercialisées avec un rendement autour de 110 lm/W, ça sera en remplacement de sources qui n’étaient pas si loin derrière avec une moyenne dans les 70 lm/W à la louche. Donc moins de 50% d’économie (sauf réduction de l’éclairement ou meilleure diffusion)

Sicetaitsimple
Invité

Peut-être pas complètement, car les fournisseurs de la RATP sont des fournisseurs “fossiles” (avec certainement pas mal de nucléaire Nome, mais la RATP consomme quand même surtout dans la journée. .

Tutu
Invité

l’éclairage c’est bien mais tous leurs paneaux publicitaires a écrans LCD ? ils consomment combien ? je parierai plustôt qu’ils mettent des led pour réduire les couts de maintenance quand il faut remplacer un éclairage et pas pour la facture d’électicité …

Gustave
Invité
Merci pour cette info. Je vois ça comme une bonne nouvelle car même si les LEDs n’ont pas une efficacité si différente d’autres sources comme le rapellent certains, elles représentent néanmoins des marchés d’avenir et investir dedans ne peut être que profitable à bon nombre d’égards. Ceci étant dit, techniquement, est-ce que le marché comprend aussi les modifications du circuit d’éclairage à partir du PEF de chaque station? Pour obtenir de sustensielles économies, je pense qu’il ne faut pas se contenter de changer simplement les sources d’éclairage mais aussi adapter leur tension d’alimentation au niveau de la station au risque… Lire plus »
wpDiscuz