Enerzine

La reprise d’Heuliez n’est pas complètement bouclée

Partagez l'article

Christian Estrosi a demandé jeudi dernier au Fonds Stratégique d’investissement (FSI) de procéder au versement de 10 millions d’euros d’apport au capital d’Heuliez Véhicules électriques sur un compte placé sous séquestre qui sera débloqué dès que le président de BKC (le repreneur d’Heuliez) aura fait la preuve de l’apport en fonds propres auquel il s’est engagé.

En effet, M. Petiet président de BKC, s’était engagé la semaine dernière à apporter ces 16 millions d’euros à Heuliez au plus tard le jeudi 17 décembre.

Le ministre chargé de l’Industrie rappelle que l’apport de 10 millions d’euros du FSI au capital d’Heuliez Véhicules électriques a été déterminant pour la validation du plan de reprise par le Tribunal de commerce en juillet dernier**. C’est pourquoi "l’Etat reste mobilisé et plus que jamais vigilant, l’enjeu étant d’assurer à cette PME créatrice et innovante et à ses 600 salariés les moyens d’un avenir durable", a indiqué le ministère de l’industrie dans un communiqué.

La région Poitou-Charentes, où se situe le constructeur, a promis pour sa part 5 millions d’euros.

Le repreneur a indiqué avoir l’intention de préserver 620 emplois sur les 1.000 salariés que compte l’entreprise. Et selon la CFDT, "sur les 380 licenciements, il y a 206 départs volontaires".

 

** Le 8 juillet 2009, le tribunal de commerce de Niort valide le plan de reprise de l’équipementier présenté par le groupe Bernard Krief Consulting. BKC était l’unique candidat en lice, après le retrait de France Industrie Participations.


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    Soyez le premier à commenter !

    Me notifier des
    avatar
    wpDiscuz