La résonance magnétique vient au secours du biodiesel

Les chercheurs de l’Entreprise Brésilienne de Recherche Agronomique (Embrapa) ont développé un appareil à résonance magnétique nucléaire qui permet une mesure ultra-rapide de la quantité et de la qualité des huiles végétales présentes dans des plantes qui sont utilisées, ou qui pourrait l’être, pour la production de biodiesel.

Ces recherches ont compté sur l’appui de la Fondation d’Appui à la Recherche de l’Etat de São Paulo (Fapesp), de l’Agence de Financement d’Etudes et de Projets (Finep), de l’Université Fédérale du Pernambouco (UFPE) et de l’Université de São Paulo (USP).

Cet appareil mesure la quantité d’huile de 10.000 échantillons par heure alors que les solutions traditionnelles ne permettent que d’en mesurer 60. En terme de qualité de l’huile, le nombre d’échantillons étudiés par heure s’élève à 300, un résultat plus de dix fois supérieur à ceux obtenus par les techniques actuelles. En outre, le procédé laisse les échantillons totalement intacts.

La rapidité des analyses permet de sélectionner avec une plus grande agilité les plantes et ainsi d’accélérer les programmes d’amélioration génétique des cultures visant la production de biodiesel. Le prix de l’équipement s’élève actuellement à 500.000 $ mais ses concepteurs ont comme objectif de proposer une solution bien plus abordable, autour de 70.000 $, d’ici quelques mois.

 
BE Brésil numéro 109 (20/11/2007) – CenDoTeC / Ambassade de France au Brésil / ADIT – http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/51947.htm
Partagez l'article

 



Articles connexes

avatar
  Souscrire  
Me notifier des