La rivière solaire du stadium de Taiwan

Les Jeux Mondiaux 2009 se tiendront à Kaohsiung dans la seconde ville de Taïwan du 16 au 26 juillet 2009.

Pour honorer cet événement, le pays n’a pas hésité à construire un stade ultra-moderne de 55 000 places en conformité avec la norme environnementale "Green Building".

Conçu par le Japonais "Toyo Ito", le stadium couvre 19 hectares et a coûté plus de 150 millions de dollars. Mais la particularité du complexe sportif reste son toit en forme de rivière, qui intègre des poutres d’acier en spirale et pas moins de 8 844 panneaux solaires sur une superficie totale de 14 155 m2.

Ce toit solaire unique dans sa conception est en mesure de couvrir environ 75% des besoins énergétiques du stade (éclairage + climatisation) avec une production d’1,14 millions de kWh d’électricité par an, réduisant ainsi les émissions annuelles de CO2 de 660 t. Les jours où aucune compétition n’a lieu, l’électricité produite est injectée directement dans le réseau.

Le dieu solaire du stadium de Taiwan

En outre, toutes les matières premières utilisées pour la construction du stade sont réutilisables à 100% et fabriquées localement.

Le dieu solaire du stadium de Taiwan

 

Le dieu solaire du stadium de Taiwan

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "La rivière solaire du stadium de Taiwan"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
renewable
Invité

Comme quoi ces deux la peuvent faire bon ménage! Je pense aux communes de St Tropez et de Versailles qui ont interdit par arrêté municipal la pose de panneau solaires sur les toits de leur ville… Ils devraient prendre exemple sur Séville, ou plus d’un toit sur 2 dispose de panneau solaire thermiques ou photovoltaïque, et personne ne remet en cause le caractère magique et splendide de la cité!

wpDiscuz