La Roumanie veut 2 nouvelles unités de type CANDU

SC EnergoNuclear** et Énergie atomique du Canada (EACL) ont annoncé lundi la signature d’un contrat pour évaluer la viabilité technique et commerciale concernant un projet d’investissement des unités 3 et 4 de la centrale nucléaire de Cernavoda, en Roumanie.

Selon l’accord signé, EACL fournira des services d’experts-conseils en sûreté et en génie nucléaires afin de déterminer les exigences de la réalisation du projet lié aux unités 3 et 4 de la centrale de Cernavoda. Plus précisément, EACL effectuera diverses activités comme la conception, l’autorisation et l’évaluation de l’infrastructure existante et des conditions de sécurité.

À la différence des réacteurs à eau pressurisée (REP) utilisés dans les autres pays occidentaux, les réacteurs CANDU possèdent un réseau de canalisations transportant le liquide caloporteur et un réseau transportant le liquide modérateur. Dans les réacteurs de type REP, un seul réseau de canalisation assure ces deux fonctions. La pression dans les canalisations transportant le liquide caloporteur avoisine les 10 mégapascals, soit près de 100 fois la pression atmosphérique au niveau de la mer.

Aucune usine d’enrichissement de l’uranium n’est nécessaire pour faire fonctionner un réacteur CANDU, car seul de l’uranium naturel (contenant 99,3% d’U238 et 0,7% d’U235) est requis pour le faire fonctionner.

"Ce contrat marque une étape importante vers la réalisation des unités 3 et 4", a déclaré Dan Ionescu, directeur général, EnergoNuclear S.A. "Les unités 1 et 2, qui sont en service depuis 2007, assurent déjà 20 % de l’approvisionnement en électricité de la Roumanie et sont à l’origine d’avantages économiques considérables, d’emplois bien rémunérés et d’entreprises dérivées dans ce secteur. Une fois achevées, les nouvelles unités permettront d’accroître de manière notable nos capacités en énergie nucléaire et offriront à la région de nouvelles et importantes possibilités sur le plan de l’économie et de l’emploi."

"Notre réacteur CANDU 6 est le réacteur le plus performant au monde avec un facteur de charge cumulée de presque 90 %, et nous croyons que les unités 3 et 4 nous permettront de maintenir cet excellent dossier de rendement." a indiqué le PDG d’EACL, Hugh MacDiarmid.

** EnergoNuclear SA est détenue à 51 % par l’entreprise de services collectifs roumaine Nuclearelectrica SA dans le cadre d’une coentreprise avec divers partenaires, soit l’entreprise de services collectifs tchèque CEZ, GDF-Suez de France, Enel d’Italie, RWE Power d’Allemagne, Iberdrola d’Espagne et l’aciérie ArcelorMittal. L’entreprise a été constituée en mars 2009 afin d’entreprendre la construction, la mise en service et l’exploitation de deux nouveaux réacteurs à la centrale nucléaire de Cernavoda, en Roumanie.

 

[Credit image : Groupe CNW/Énergie atomique du Canada ]

Partagez l'article

 



            

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz