La route du futur génèrera de l’électricité

Innowattech, une start-up israélienne va tester prochainement sa technologie piézo-électrique sur 100 mètres de bitume.

La technologie du nom d’IPEG pour Piezo Electric Generator va se servir de milliers de cristaux piézo-électriques intégrés à la route afin de récupérer une certaine quantité d’énergie. Non seulement, ces cristaux sont en mesure d’exploiter l’énergie mécanique issue du poids et du mouvement du véhicule, mais ils peuvent aussi récupérer l’énergie des vibrations et des changements de température.

Selon Innowattech, un kilomètre de route avec des cristaux piézo-électriques générerait 400 kilowatts d’électricité. Au final, l’électricité produite pourrait être injectée au réseau ou être utilisée directement par des infrastructures publiques telles que les systèmes d’éclairage.

La société développe un système similaire sur le support des rails des voies ferrées ou encore sur les pistes d’envol et d’attérissage des aéroports.

Rendez vous sur le site internet d’Innowattech pour en savoir +

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

8 Commentaires sur "La route du futur génèrera de l’électricité"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Guydegif(91)
Invité

Bravo pour ces pistes exploratoires très originales…Fallait y penser ! Bravo de l’avoir fait !Bonne continuation !A+ Salutations Guydegif(91)

Anno
Invité

mais d’ou vient l’eenergie ainsi transformée ?Si elle est tiré de la voiture est ce que l’on y gagne vraiment ? parce que si du coup on consomme plus…

zelectron
Invité

Je rejoins Anno, et je me demande si voler de l’énergie à un conducteur qui paye son carburant n’est pas réprehensible

Aqua
Invité
Comme l’a très bien dit Anno, l’énergie ne vient pas de nullepart.Puisqu’il y a prélèvement sur le déplacement d’un véhicule, il y a augmentation de la résistance au roulement.On pourrait donc penser équiper uniquement les tronçons parcourus dans le sens de la descente.Et lorsqu’un accident endommage le revêtement… ça coûte combien les réparations ? Du moins, est-ce réparable ? L’article ne mentionne que le coeur du système sans argumenter sur les aléas extérieurs, les coûts d’entretien, la durée de vie, etc…Dans ces conditions, bien que cela n’enlève rien à l’article, il est difficile de se faire une idée sur la… Lire plus »
Ronald
Invité

si on pouvait déjà reboucher les trous de nos immonsdes autoroutes, ce serait un bon début.

N
Invité

Je pense que l’énergie utilisée ici provient de l’énergie mécanique actuellement dissipée en chaleur ou en contrainte sur la route par les voitures. 

guignol07
Invité

Ce système ne fera pas consommer plus les véhicules donc d’un point de vue énergétique c’est intéressant. En revanche, financièrement il se peut que ça coûte un max quand il va y avoir des réparations.Mais comme le dit Ronald, et pas qu’en Wallonie si nos routes étaient en meilleur état, on ne serait pas perdant au change. Conduite plus souple, usure des pneus plus lente, des petites choses qui reproduites de centaines de fois par jour ont leur importance.

Elec
Invité

De  toute  façon  ,  c ‘ est  toujours  ça   à  récupérer …

wpDiscuz