La Slovénie investit de plus en plus dans le solaire

Les carburants et l’énergie nucléaire de la Centrale nucléaire Krsko produisent ensemble 90% de l’énergie nécessaire en Slovénie. Les autres 10% sont produits par les centrales hydroélectriques et par le bois.

Durant les dernières années, plusieurs centrales solaires ont été construites en Slovénie, par exemple la centrale solaire d’un pouvoir de 35.7 kW construite l’année dernière comme une partie de la centrale hydroélectrique de Mavcice, avec 210 modules solaires qui produisent ensemble 38 000 kWh d’énergie électrique par an.

Les spécialistes estiment que le retour sur investissements sera atteint d’ici 12 ou 15 ans et qu’avec une telle vitesse de construction, la capacité des centrales solaires pourra atteindre jusqu’à l’année 2020, 550MW soit 4.6% du besoin annuel du pays. La croissance de la construction des centrales solaires a encouragé certaines entreprises à commencer à produire les modules solaires (comme par exemple l’entreprise Bisol), des cellules solaires et de silicium (entreprise TDR Metalurgija), des équipements pour la production de cellules solaires (Keko-oprema) et des différentes composants utilisés dans les processus de la régulation, la protection ou les mesures (Iskra, TAB, Hidria, etc.).

L’entreprise slovène Provia s’occupe de la construction des barrières contre le bruit sur le bord des autoroutes sur lesquels ils installent les cellules solaires. Selon Matjaz Brezavscek de la compagnie Provia, cette solution apporte plusieurs avantages. D’un côté les investisseurs partagent les frais de construction, profitent de la place disponible et en plus, les cellules solaires sont plus au moins tout le temps surveillés par les agents de maintenance de la route. Une centrale solaire sera construite sur une barrière d’une longueur de 640 mètres et d’hauteur de 2.5 mètres sur l’autoroute à côté de Vrbina. Les cellules solaires assureront 80 kilowatts d’énergie électrique.

Une augmentation de l’utilisation d’énergie solaire a été favorisée aussi politiquement avec plusieurs documents et décisions acceptés qui ont prévu la création d’une plateforme technologique de photovoltaïque qui regroupe plus de 20 institutions de recherche publiques et privées du domaine de la photovoltaïque.

La vision de cette plateforme, dont la coordinatrice est l’Agence nationale pour la restructuration de l’énergie (ApE) est l’élargissement des connaissances sur l’utilisation de l’énergie solaire et la création d’un marché de concurrence des centrales solaires qui sera prêt pour entrer dans les marchés étrangers.

 
BE Slovénie numéro 53 (14/06/2007) – Ambassade de France en Slovénie / ADIT – http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/43257.htm
Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz