La SNET change de nom et devient Endesa France

Leader sur le marché électrique espagnol et 1ère entreprise privée d’électricité en Amérique Latine, Endesa confirme sa volonté de conquête sur le marché français à travers la société Nationale d’Electricité et de Thermique. La SNET change de nom et devient ENDESA FRANCE.

Entré au capital de la SNET en 2001, Endesa en est devenu l’actionnaire majoritaire en 2004 avec 65 % du capital. Les 35 % restant sont détenus par EDF et Charbonnages de France.

" Endesa prévoit des investissements d’un milliard d’euros dans la diversification technologique du parc avec la construction de 2 000 MW de centrales à cycle combiné gaz " précise le communiqué de la SNET.

De plus, " deux cent millions d’euros seront investis dans l’éolien avec un objectif minimum de 200 MW ".

Enfin, " l’entrée dans le gaz naturel liquéfié avec un projet de terminal méthanier à Bordeaux et le développement dans le charbon propre avec un projet de centrale au Havre sont également au programme de ce déploiement d’énergies déjà visible. "

Jésus OLMOS, Directeur Général d’Endesa Europa, déclare :

“Nous voulons aller encore plus de l’avant dans notre pari pris sur le marché français comme zone géographique prioritaire de l’expansion européenne d’Endesa. Le nouveau nom commercial de la Société Nationale d’Electricité et de Thermique incarnera la poursuite de la construction de ce qui est déjà un beau portefeuille de clients français. Endesa France signe le nouvel élan de notre entreprise à une étape clé de l’histoire de l’énergie en France. Nous serons là pour répondre à la demande d’électricité croissante de ce pays, pour stimuler une saine concurrence, et pour contribuer à l’essor nécessaire des énergies renouvelables.”

Partagez l'article

 



      

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz