La Snet va construire 2 centrales à gaz à Lacq

Lundi, la Snet, filiale du groupe Endesa, 3° producteur et commercialisateur d’électricité en France a annoncé avoir acheté un terrain dans le bassin de Lacq pour la construction de deux centrales à cycles combinés au gaz naturel (CCG) de 400 MW chacune, soit un total de 800 MW qui seront implantés sur un terrain de 12 Hectares.

L’achat de cet emplacement s’inscrit aujourd’hui dans la continuité de la stratégie d’expansion sur le marché français et de développement du plan industriel.

Le bassin de LACQ a été retenu, car il dispose de conditions de raccordement au réseau d’électricité, de gaz et d’alimentation en eau optimales. L’existence d’un entourage industriel significatif et le soutien des autorités locales ont également favorisé ce choix.

La Snet va construire 2 centrales à gaz à Lacq

Toutes les démarches nécessaires, ainsi que la préparation de tous les dossiers administratifs pour garantir l’évacuation d’électricité et l’acheminement du gaz sont en cours.

ENDESA la maison mère de LA SNET dispose d’une forte expérience dans le secteur des cycles combinés au gaz de plus de 10 000 MW, avec de nombreuses centrales et d’autres actuellement en cours de construction et en projet, ainsi que de l’appui d’un mix énergétique significatif (Charbon, Hydraulique, nucléaire, énergies renouvelables et gaz), qui traduit une forte expérience dans le secteur énergétique mondial.

Cet investissement conséquent souligne la confiance dans l’avenir de LA SNET à travers sa volonté de consolider et de poursuivre un véritable projet d’entreprise en France. Il permettra à LA SNET de maintenir sa place importante au sein du parc d’électricité thermique français tout en étant un acteur engagé, responsable et compétitif.

(src – CP la Snet)
Partagez l'article

 



         

Articles connexes

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "La Snet va construire 2 centrales à gaz à Lacq"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
plo
Invité

C’est bien beau tout ca mais ils feraient mieux d’investir dans une centrale à charbon propre.Dans 5 ou 6 ans quand le prix du gaz commencera vraiment à flamber faute de production insuffisante, leurs centrales au gaz seront vraiment hors compétition ! Mais les compagnies préfèrent un faible investissement, quitte à se comprommettre dans un avenir un peu plus lointain!

Antoine
Invité

Une preuve de plus que libéraliser le secteur de l’énergie réduit les investissements des opérateurs à long terme quitte à faire flamber le cout de l’énergie!

Francis
Invité

Nous sommes en train de refaire la même bêtise actuellement avec le gaz qu’avec le pétrole avant le choc pétrolier. Dans les années 60 on construisait des centrales au fioul à tour de bras… Un beau choc gazier en perspective !

serge
Invité

depuis des années les différents projets de developpement de la snet se succedent sans jamais voir le jour. Laboratoire de la dereglementation et de la liberalisation du secteur energetique en france, la snet n’est qu’un echec economique, social…Esperons que les autres entreprises du secteur (edf, gdf, suez …) ne suivent le meme chemin : pourtant c’est le cas…que du folklore aucune certitude ni garanties…

Martin
Invité

le nucléaire car le coup de traitement des déchets on n’en parle jamais. Et du charbon propre çà n’existe pas…

wpDiscuz