La suède en pointe dans le stockage géologique profond

La Société suédoise de gestion des déchets et des combustibles nucléaires, SKB**, a déposé mi-mars une demande d’autorisation de construction d’un stockage géologique profond pour les combustibles nucléaires usés ainsi qu’une installation où le combustible usé serait encapsulé avant d’être transporté jusque dans l’entrepôt final.

La demande de SKB sera bientôt examinée par l’Autorité de sûreté et de la radioprotection suédoise par le Tribunal environnemental. Cette demande sera par la suite présentée pour décision politique dans les municipalités concernées et par le gouvernement.

La suède en pointe dans le stockage géologique profondDans la documentation de la demande soumise, SKB demande l’autorisation de construire une installation de mise en conteneur dans la Municipalité d’Oskarshamn et un stockage géologique profond pour les combustibles nucléaires usés à Forsmark dans la Municipalité d’Östhammar.

"La solution que nous présentons pour examen satisfait l’exigence sociétale stipulant que les êtres humains et l’environnement doivent être protégés des combustibles nucléaires usés, tant actuellement que dans l’avenir. Plus de trois décennies de recherche ont résulté en une méthode sûre prête à être implémentée. Nous disposons aussi d’un site minutieusement sélectionné satisfaisant les exigences de sûreté requises pour un stockage définitif", a déclaré Claes Thegerström, Président de SKB.

L’installation de la mise en conteneur du combustible usé sera bâtie près de l’installation de stockage intérimaire de Clab, et l’entrepôt final sera bâti à une profondeur de quasiment 500 mètres dans le soubassement de Forsmark. Avec ces installations en place, le système de gestion des combustibles nucléaires usés des installations de production de l’énergie nucléaire en Suède sera complet.

La suède en pointe dans le stockage géologique profond

"Nous voyons un soutien clair étayer notre point de vue selon lequel l’entrepôt final devrait être bâti maintenant plutôt qu’être reporté à plus tard. La communauté scientifique défend également l’idée selon laquelle la construction d’un stockage géologique profond est la stratégie appropriée. Le soubassement offre une bien meilleure protection à long terme que ne le ferait un stockage du combustible usé près de la surface pour une période de temps indéfinie", ajoute Claes Thegerström.

Le développement technologique et de recherche de SKB se poursuivra en parallèle avec le processus d’autorisation qui vient d’être initié.

D’un point de vue mondial, la Suède est l’un des pays à avoir le plus progressé en termes d’entrepôt final géologique de combustibles nucléaires. Le Parlement finlandais s’est résolu en principe à bâtir un entrepôt final en utilisant la même solution technique que celle suédoise.

"La Suède se trouve au premier plan grâce à une division claire des rôles entre les industries responsables, examinant les autorités et les responsables politiques. Cette division a posé la base d’un travail de développement à long terme soutenu par un processus décisionnel démocratique. Nous sommes maintenant impatients que notre demande soit examinée, et nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour faciliter la tâche importante des examinateurs", conclut Claes Thegerström.

** Svensk Kärnbränslehantering AB

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz