La Suisse refuse d’interdire les biocarburants

Faut-il interdire les biocarburants ? Le Conseil fédéral suisse a tranché : jugeant excessive une telle interdiction, il préfère miser sur la mise en place d’exigences de production au niveau international.

"La production d’agrocarburants ne doit pas concurrencer les cultures vivrières" a rappelé le conseil, qui se dit partisan d’une politique restrictive à l’égard des carburants biogènes. Pour autant, le conseil fédéral s’oppose à leur interdiction pure et simple, préférant la mise en place d’ "exigences minimales relatives aux aspects écologiques et sociaux".

La Suisse entend donc peser au niveau international "en faveur d’une promotion des carburants issus de matières premières renouvelables qui repose sur la prise en considération de critères écologiques et sociaux."

"Si les carburants biogènes sont issus de déchets ou de matières premières dont le bilan écologique global est positif, ils peuvent, du point de vue de la politique climatique, remplacer avantageusement les carburants fossiles" a-t-il rappelé.

"En mettant en vigueur, le 1er juillet 2008, les modifications de la loi et de l’ordonnance sur l’imposition des huiles minérales, la Suisse est devenue le premier pays à subordonner la promotion des carburants biogènes à la satisfaction de critères écologiques et sociaux" souligne-t-il.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "La Suisse refuse d’interdire les biocarburants"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Lord predator
Invité

Ah … la Suisse, elle s’est toujours montré restrictive envers les pratiques ou régime liberticide.Pauvre pays, gangrenés par la prospérités financière :(Parlez d’interdiction d’agro-carburant, je suis totalement POUR.Parlez d’interdiction des biocarburants, je suis totalement CONTRE.L’article présente certaines confusion malheureusement généralement admise …Cordialement,

wpDiscuz